Tu n’es pas sans savoir que le 8 mars, c’est une journée particulière pour LES FEMMES.

Mais contrairement à ce que prétend la rumeur, enfin surtout la manipulation des mots et au troncage bien pesé de la dénomination de cette journée pour mieux la récupérer non pas dans l’intérêt des femmes mais pour d’autres intérêts, ce n’est pas la journée de LA FEMME.

8 mars, Journée DES DROITS DES FEMMES

La journée de nos droits à être traitées, en tant que femme, comme un être humain en tant que tel sans considération de son sexe, de nos droits déjà acquis et de ceux peut-être encore à faire valoir, dans tous les pays du monde, sachant qu’on est quand mieux dans certains pays que dans d’autres.

Je ne suis pas militante ni une féministe au sens strict du terme. Mais, cela ne veut pas dire qu’on a le droit de me prendre pour une écervelée décérébrée uniquement guidée par sa carte bancaire. Et si tu veux savoir comment je me vois en tant que femme dans la société, c’est par ici : Femme des Années …

Aujourd’hui, je rajoute ce STOP qui me fait bondir chaque année, tant la récupération Marketing abusive de cette journée symbolique augmente d’année en année, au plus grand mépris des femmes justement.

Stop au Marketing abusif du 8 mars au nom de la Femme

Concrètement, de la même façon que je refuse autant d’être instrumentalisée pour des raisons purement démago par les politiques, et de la même manière, je refuse d’être prise pour une gourde dans les campagnes marketing qui poussent telles les mauvaises herbes autour du 8 mars.

En faisant de cette journée une vulgaire opération marketing, cela démontre que vous, les marques et les enseignes, n’avez finalement rien compris à son symbole, ni au combats que mènent encore trop de femmes dans le monde. Et c’est bien dommage, parce que justement, votre responsabilité sociétale est du coup inexistante.

Je ne suis pourtant pas une féministe extrême, mais la moindre des choses serait de respecter l’esprit de la Journée des Droits des Femmes, par respect pour nos grands mères et arrières grands mères, pour nous, par respect aussi pour celles qui sont encore trop loin d’avoir les mêmes droits que ceux que j’ai déjà en France.

Tiens par exemple, le 8 mars, vous auriez pu en profiter pour abolir la “taxe rose” à compter du 8 mars 2017 (et pour tous les jours qui suivent … non ?????

Par conséquent, parce que je ne suis pas d’accord avec la récupération marketing de cette journée, je vais protester à ma manière.

Je n’achèterai aucun produit, quel qu’il soit, dès lors qu’il sera mis en avant par l’enseigne, le site, ou la marque avec l’étiquette trompeuse “Journée de la Femme, Semaine de la Femme, etc”.

Premier exemple concret, grâce à ce mailing reçu hier dans ma BAL avec ce même “élan marketing”, je n’irai rien acheter tant que durera cette campagne, même si j’ai besoin de quelque chose.

Droits-des-Femmes-stop-marketing

 

Alors si toi aussi, tu penses que les droits de femmes sont abusivement récupérés à des fins purement commerciales, le meilleur moyen que tu as de lutter contre ça, c’est de ne pas acheter, mais carrément de boycotter, disons-le, ces campagnes.

Et pour tout te dire, je ne suis pas la seule que ce procédé énerve beaucoup. Vraiment beaucoup.

stop-marketing-8-mars-Egalimere

Stop au Marketing du 8 Mars Macaron réalisé par Egalimère