Rentrée Scolaire

Il y a exactement 1 semaine, Mardi 1 septembre, Blondie et Brunette faisaient leur rentrée scolaire en Grande Section.

L’appréhension et le trac étaient perceptibles chez les Jumelles depuis quelques jours, car elles vont vivre cette année scolaire dans des classes différentes, certes toutes les 2 en Grande Section, mais pas ensemble, pas avec la même maitresse, et pas avec les mêmes copains et copines. Et Pour elles, c’est la première fois, et c’est étape importante.

1 semaine plus tard, que peut-on dire de cette rentrée un peu particulière ?

 

♦ ♦ ♦

10 Mots pour une Rentrée Scolaire Extra-Ordinaire

 

Une invitée inattendue s’est pointée le jour de la rentrée : la pluie, ce qui est un comble étant donné qu’on a à peine vu une goutte de pluie de tout l’été, mais c’est ainsi. A l’inverse des deux années précédentes où on avait fait la rentrée en sandales, cette année, on a eu le droit à rentrée bien arrosée !

En préparant ce billet et en relisant les 10 mots que j’avais utilisé pour définir la rentrée scolaire de l’an passé, je me rends compte qu’elle est différente, et pour cause.

Voici comment je la définis en 10 mots cette année, un peu mi-figue mi-raisin.

Anxieuses

Oui, anxieuses. La décision de les séparer en grande section avait été discutée avec elles, avec leur maitresse de Moyenne Section, et nous bien entendu, en Juin dernier. Certes, c’est surtout Blondie qui avait “besoin” de cette séparation, et Brunette n’avait pas trop réagi, certes à l’époque elles étaient toutes les 2 d’accord et s’en amusaient même. J’avais partagé cette décision ici même (https://www.twins-and-us.com/grande-section-separer-jumeaux-ecole/). Mais à la veille de la rentrée, l’anxiété  a commencé à monter, et elles ont même demandé à rester ensemble. Jusqu’à ce qu’on découvre la liste des classes la veille de la rentrée, avec le nom de chacune de leurs maîtresses et des copains et copines qu’elles allaient retrouver.

Nerveuses

Nerveuses, en conséquence de l’anxiété décrite au dessus. Nerveuses au point de se chamailler énormément depuis plusieurs jours d’ailleurs. On a beaucoup reparlé de cette nouvelle rentrée avec elles, essayé de leur faire mettre des mots sur leurs craintes et leurs peurs, mais la tension est restée palpable jusqu’au matin même de la rentrée.

Ensommeillées

Le réveil vers 7h00 a été “piquant” : Blondie et Brunette dormaient à poings fermés, et même si on avait choisi les tenues avec soin la veille au soir, elles ont eu du mal à sortir du lit.

Nouées

L’estomac était noué : elles ont peu mangé lors de ce premier petit déjeuner de rentré, l’une comme l’autre. Alors je n’ai pas insisté, et par précaution, j’avais mis beaucoup de choses dans les boîtes à goûter.

Happy

Nous avons amené Blondie dans sa classe en premier ce matin là, et elle nous a à peine fait un bisous avant de rentrer dans sa classe. Elle, elle était “happy“.

Tristounette

Brunette a eu plus de difficulté à nous dire au revoir. D’ailleurs, nous sommes rentrés dans la classe avec elle. Finalement, lorsque ces 2 copines sont enfin arrivées, elle a commencé à se détendre, et après des dizaines de bisous, nous a laissé partir. Le soir, il n’en paraissait heureusement plus rien.

Équilibre Instable

A la fin de la journée,  on sentait que l’équilibre était instable : elles écoutaient ce que l’une et l’autre racontait de sa journée, et les premières réactions sont arrivées ! “mais moi je n’ai pas eu de gâteau dans ma classe”, tandis que l’autre hurlait “mais moi je n’ai pas fait d’étiquettes”.

Bref, nous allons devoir les aider à faire avec.

Fatiguées

Entre la reprise des rythmes avec le réveil à 7h, et le “stress” due à leur séparation de classe, elles sont fatiguées. Et comme elles ne font plus la sieste, il va falloir adopter un nouveau rythme de coucher et essayer de leur faire refaire une petite sieste le mercredi, sachant que d’ici quelques temps, elles auront “piscine” avec des cours de natation.

Impatientes

L’une comme l’autre, Blondie et Brunette n’attendent qu’une seule chose : apprendre à écrire, et tout de suite, et tout ! J’espère que c’est vraiment au programme de l’année sinon on va être mal.

Invitées

Leur agenda social commence déjà à déborder. Les premières invitations à des anniversaires sont arrivées, de quoi ouvrir des perspectives de bonbons et de gâteaux, et surtout, qu’ils se retrouvent tous ensemble  !

 

A une semaine de la rentrée, le principe des classes séparées est bien accepté par les filles : elles ne demandent pas à revenir dans la même classe, sont très contentes de leurs maîtresses respectives. Seuls restent des petites frictions lorsqu’elles comparent leurs activités du jour, normal me direz-vous.

La connivence se fait aussi plus présente lorsqu’elles se retrouvent à la maison, ça promet 🙂

♦ ♦ ♦

 

Et vous, comment définiriez-vous la rentrée, à l’école, en crèche, ou chez la nounou, de vos loulous en quelques mots ?