Samedi soir, de retour de notre virée shopping marseillaise, je dîne tranquillement à peu près tranquillement avec Blondie et Brunette, qui sont crevées d’une part de leur semaine d’école et d’autre part de leur escapade shopping. Papa Twins And Us, lui,  est en déplacement.

Je devrais m’y attendre, j’ai l’habitude, mais là, fatiguée de la semaine moi aussi et en proie à un festival de caprices mis en scène par une équipe de relayeuse de taquet de la ronchonnette, j’ai zappé. Je me suis laissée surprendre une fois de plus.

Le dîner, c’est un peu le double effet kiss-cool avec les filles, en particulier quand je suis seule avec elles. Les questions fusent entre deux cuillères de coquillettes (relire ici), de haricots verts (relire ), et ce soir, de tortellinis flottants (dans l’huile d’olive).

Un troisième enfant

A propos du 3 ème

Encore une Histoire de Petite Graine

Contexte : les filles se chamaillent un peu en ce moment car elles veulent toutes les 2 être “la première” à faire quelque chose avec Maman, donc moi en l’occurrence : la première à faire sa douche, la première à se coucher, la première à s’habiller, la première à faire les bisous… bref, depuis la rentrée scolaire, c’est reparti de + belle.

Un peu fatigant, usant, et je rabâche à longueur de soirée que l’important aux yeux de Papa et Maman n’est pas d’être la première mais d’être “mignonne” (comprendre ne pas faire de caprices, et si on se sent fatiguée, aller se mettre au calme dans la chambre ou dans le salon, message qui finira peut-être par porter ses fruits à l’aube de leurs 18 ans).

Donc, attablées toutes les 3 devant notre festin de reines, et en pleine sélection de ses tortellinis en train de nager (que dis-je flotter quasiment) dans l’huile d’olive, pour “qu’ils aient de l’huile d’olive dessus et dessous”, Brunette se met à me demander :

  • Elle : “Maman c’est pas drôle d’être 2 filles.”

Je n’ai aucun talent d’illustratrice/dessinatrice, mais vous pouvez imaginer deux points d’exclamations dans mes yeux et ma bouche totalement bée en regardant ma fille.

  • Moi : Euh que veux-tu dire ma chérie ? Comment ça “c’est pas drôle d’être 2 filles” ?
  • Elle : Et bien oui, on n’est 2 filles avec Blondie, et c’est pas drôle car moi je veux pas être la dernière.
  • Moi: Mais chérie, tu n’es pas la dernière, parfois tu fais des choses en premier avec moi, parfois c’est ta sœur, Blondie, mais on vous aime pareil toutes les deux avec Papa Twins And Us 
  • Elle : Non mais Maman, ça va pas, il faut recommencer.
  • Moi (qui ne voit toujours pas où elle veut en venir): Euh recommencer quoi ma chérie ?

 Une 3ème Petite Graine

 

  • Elle : Les petites graines, il faut que tu recommences avec Papa, vous mettez pas 2 petites graines, vous mettez 3 petites graines.
  • Moi : Ma Chérie, je crois que ça ne va pas être possible là.
  • Elle : non mais pas un bébé tout seul, vous re-co-mmen-cez, vous mettez 3 petites graines en même temps, comme ça je ne suis pas la dernière. Et tant pis si tu as un trèèèèès gros ventre, tant pis s’il est très très énorme… Avec Papa tu recommences et avec 3 petites graines.

Des triplées, mais c’est bien sûr !

Ciel, ma fille, jumelle de son état, me demande des triplées ? qu’elle aurait voulu être la 2ème fille de triplées pour ne pas être la dernière ? Et de me préciser qu’à l’école, il y a un Papa qui vient avec 3 petites filles, qu’elles ne vont pas dans la même classe, alors donc si un Papa peut le faire, nous on peut le faire aussi. Lol

Je lui ai expliqué que ce n’était malheureusement pas possible de recommencer pour mettre 3 petites graines en même temps dans le ventre de Maman, parce qu’elle et sa sœur étaient déjà nées, et qu’elles ne peuvent pas retourner au départ, c’est-à-dire dans le ventre de Maman (Mère Nature n’avait pas prévu ce genre de SAV, mais ça je ne lui ai pas dit -;)).

Livre-Les-Jumeaux-C-Dolto

En revanche, cette demande illustre également la représentation que ce font nos jumelles de la maternité et des bébés : pour elles, il y a forcément plusieurs bébés en même temps dans le ventre de la Maman, Papa a forcément mis plusieurs graines en même temps dans le ventre de Maman.

Certes, elles savent ce que c’est d’être jumelles, nous leur avons expliqué, et elles ont le livre “Les Jumeaux” ci-dessus qu’elles demandent souvent à lire d’ailleurs. Et forcément, pour elle, un bébé à la fois dans le ventre de Maman, c’est tout simplement surréaliste,  inimaginable.

A tel point lorsque mes jumelles jouent à la Maman, elles disent toujours spontanément qu’elles auront 3 bébés dans le ventre. Et quand je demande comment ils seront dans le ventre, elles me montrent les positions sur MON ventre : 2 en position verticale et 1 en position horizontale au-dessus des 2 autres. Logique imparable, je leur avais expliqué qu’elles étaient en position verticale dans mon ventre et de quel côté elles étaient, donc, elles ont appliqué leur logique, le troisième bébé ne peut être qu’au-dessus des autres, en position horizontale, car sinon, “il n’a pas de place“.

Pour en revenir à notre conversation et à la demande clairement exprimée, Brunette ne parle pas d’avoir une petite sœur (elles ne parlent pas de garçons) au sens où nous adulte nous l’entendons, d’un autre bébé qui naîtrait après elle, ça elle n’en veut pas. Elle parle bien d’un 3ème bébé qui serait dans mon ventre en même temps qu’elle et sa sœur (Blondie, pendant toute la conversation, elle, s’en moquait éperdument).

Papa Twins And Us a bien rigolé quand je lui ai fait raconté, mais rétrospectivement, cela nous a rappelé notre entrée dans la vie de parents avec nos jumelles, nos nuits sans sommeil, nos tournées de biberons toutes les 3 heures, la maison envahie d’objets de puéricultures tous plus encombrants les uns que les autres, de stocks boîtes de lait, de petits pots, sans parler des centaines de couches, etc.

Bref, Respect total aux parents de triplés -;)