Bébé Cet Infatigable Explorateur

Bébé, Cet Infatigable Explorateur

 

Une autre vision de la maternité, de la naissance, de bébé puis de l’enfant. La mienne, démultipliée par l’effet jumelles, un peu décalée, basée uniquement sur mes ressentis pendant ma grossesse gémellaire, leur naissance, et près de 5 ans d’observation et de guidage de jumelles facétieuses …

Parce qu’en réalité, dès sa conception, Bébé est un grand Explorateur, et surtout, un Explorateur Infatigable à l’imagination débordante.

Exploration Intra-Utérine

Bébé est en réalité un grand curieux. Et le premier territoire qu’il va explorer, c’est bien évidemment l’utérus de Maman : au début, il y fait des galipettes, des pirouettes (sans cacahouètes), des saltos, des loopings. Moi quand j’étais enceinte (et je ne savais pas encore que j’attendais des jumelles), j’avais l’impression par moment d’avoir une machine à laver dans le bas du ventre, avec des milliers de petites bulles qui tournaient.

Puis au fur et à mesure qu’il se développe, que l’utérus augmente aussi de volume, Bébé continue à explorer et se met à “toucher” :

Tiens, un petit coup là sur la vessie, oh comme c’est rigolo, ça donne envie de faire pipi à Maman

Oh, et si j’essayais là-haut, ça a l’air de bien rebondir aussi, et hop, je saute, et hop, je saute encore. Ah tiens, c’est bizarre, Maman a le hoquet maintenant. Trop rigolo ça.

Ah ça alors, je tente le punching ball droit devant ! ouille, ça fait mal là, c’est dur. Ah oui, ce sont les côtes de Maman, des os quoi. Mais quelle idée d’avoir des os aussi durs que ça, elle aurait pu prévoir que je me ferais mal quand même !

Puis la fin de la grossesse, le manque de place commence à devenir agaçant et ma foi, Bébé commence sérieusement à s’ennuyer comme un poisson rouge qui tourne dans son bocal. Dans le cas de jumelles et jumeaux, c’est bien gentil de partager la même piaule et le même restaurant, mais l’espace est vraiment très très étriqué. Bref, Bébé a fait des milliers de fois le tour de cet utérus protecteur et nourricier, mais là, il fait sombre, il s’ennuie, il n’entend très bien tout ce qui se passe “dehors” mais il commence à deviner qu’il y a tellement plus de choses à explorer “dehors”.

Hello World

Coucou me voilà ! ça y est, je suis “dehors”, je suis né. Eh bien, il y en a du monde pour m’accueillir ici, bon vous êtes bien gentils, mais moi je veux vite découvrir ma Maman et mon Papa. Ah les voilà. Bon c’est bien chouette, ils sont beaux, mais là, je suis u peu perdu, va falloir m’aider un peu. Mais youhou, j’ai encore plein de nouvelles choses à découvrir et à explorer.

Bon allez, hop, c’est parti, faisons les choses dans l’ordre :

où est-ce que je mange moi maintenant que le monsieur (ou la dame je ne sais pas trop) avec sa blouse verte a fermé mon resto, non mais quelle idée de couper mon cordon ombilical. J’ai faim, c’est où ?

Waouh, si j’ouvre la bouche, il en sort des sons trop bizarres et tout le monde s’arrête pour me regarder. Génial ça, il va falloir que je le teste plein de fois pour voir ce que ça donne. Ah et plus je crie fort, plus il y a des gens qui viennent vers moi. Intéressant ça.

Ah tiens, justement, là j’ai un truc qui coule entre mes jambes,est-ce que quelqu’un peut m’essuyer ça ???? non je n’ai pas faim, je veux qu’on m’essuie et qu’on me change le truc qui semble s’appeler une couche !!!!

Oh mais mais, ils me ramènent où là ? ah c’est la maison, et ça c’est ma chambre. Bon la déco a l’air ok, mais regarder le plafond, ça c’est nul. Ah Waouh, top, plein de trucs à découvrir ici dans mon lit, et il y en a des tas de trucs à tripoter, à machouiller.

Tiens, je vais faire un test comparatif entre mon pouce et la tétine. Voyons ce que je préfère : l’avantage de la tétine c’est qu’elle est rigolote, et tiens il y en a même une qui brille la nuit, trop cool ça. Alors le Pouce, le gros, l’énorme avantage, c’est que je ne peux pas le perdre et que personne peut me le chiper. Bon il faut que je choissise ? Alors plouf plouf, amstragram pic et pic et colegram, ce sera le pouce que je vais choisir. Et puis non, tiens la tétine.

En fait, depuis son arrivée parmi nous, bébé ne cesse d’explorer, comme Twin-Raiponce qui faisait 3 fois le tour de son lit dès qu’on la posait, ou alors comme Twin-Clochette qui préférait essayer de passer ses jambes et la gigoteuse dans les barreaux de son lit pour voir ce que ça faisait.

Tout y passera, on touche, on tâte, on met dans la bouche, on tire, on déchire, on jette, on crie, on chuchote, on chante, on se met en colère, on câline. Les sensations comme les émotions.

Une fois que Bébé commence à apprivoiser son environnement, son corps, et que le langage apparaît, il va commencer à explorer différemment en (continuant) de tenter de repousser les limites (celles de ses parents aussi et surtout).

Bébé Cet Infatigable Explorateur

 

 J’Explore, Tu Explores, Nous Explorons

 

“C’est Moi qui Décide”. Bien tenté Bébé, mais non, ce n’est pas toi qui décide de tout. Et c’est là que ça commence à se compliquer pour nous, tes parents adorés, mais aussi pour toi.

Certes, toi, Bébé est un Grand Chef Explorateur, mais les Responsables de la Mission sont ? tes Parents, qui sont eux aussi de ex-Grand Chef Explorateur puisqu’ils sont passé par la phase Bébé avant toi. Bref, la mission des parents, et qu’ils ont accepté à vie, consiste à te guider et à t’apprendre ce que tu peux explorer, comment tu ne dois pas explorer, etc etc. Les Ex-Explorateurs sont devenus tes Pisteurs Particuliers.

Dit comme ça, on a vraiment l’impression qu’on est des empêcheurs de tourner en rond. Peut-être, mais cher Bébé adoré, dis-toi que ce n’est pas toujours évident pour tes parents, et que eux aussi explorent un nouveau monde : l‘univers de la parentalité, oui l’univers, carrément. Et crois-moi, c’est vaste, risqué, sauvage, plein d’embûches, de pièges, de tests et autres petites surprises délicieusement préparés par …. toi !

Parce que le parent, en adulte éclairé et éclaireur, fait tout son maximum pour te mettre sur la bonne voix sans pour autant te brider complètement. Tu la mesures la difficulté là ?

Je m’explique : te laisser explorer ce qui est explorable, t’apprendre à ne pas te mettre en danger ni mettre en danger les autres, t’apprendre à te conduire correctement en société (non ma chérie, tu ne peux pas relever ta robe jusqu’au épaules en plein milieu de la pharmacie pour remonter ton collant), tout en ne bridant trop pas ton imagination débordante. Et ce ne sont que des exemples.

Pfiou, quelle mission nous avons accepté là : Pisteur Particulier.

Et comme on navigue parfois sans boussole (je ne te parle même pas du GPS), le Pisteur Particulier se fatigue parfois, craque un peu, hausse fortement le ton de temps en temps pour te ramener sur la bonne piste (ok, je sens les adeptes de l’éducation positive qui vont me tomber dessus, mais sincèrement, hausser le ton de temps en temps n’est pas non plus un crime).

Bref, Bébé Explore, ses parents explorent, et tous ensemble ils explorent (on dirait une nouvelle version des Shadoks).

Et cet ensemble s’appelle une Famille

Ensemble, ils vivent la plus formidable des Aventures