Hey Coucou,

Le net, c’est comme une immense vitrine sur un immense champs de possibilités, d’idées, avec des rencontres IRL, une jolie tribu de parents de multiples, et des activités aussi diverses que variées, pour petits et grands.

Alors, à force de regarder des dizaines de jolies réalisations sur Instagram ou sur Pinterest, j’ai fini par avoir envie de me lancer dans d’autres types de DIY. Oui, moi. Moi qui jusqu’à présent me limitait au DIY simplissime, comme pour mes housses de coussins qui redonnent une seconde vie à mes tote bags.

Évidemment, je n’ai pas choisi le plus inaccessible pour moi, j’ai pris le temps de m’assurer que ce serait dans mes cordes. Et c’est par un weekend pluvieux comme on en a parfois même dans le Sud, que je me suis décidée à commander mon petit matériel de tissage.

Comme je suis sensible aux valeurs et aux petites entreprises, j’ai choisi de commander chez Bohométrie, qui propose des kits de tissage complets, comprenant le métier à tisser, et de quoi réaliser son premier tissage : fil de chaine, laine, rubans. J’ai reçu ma panoplie en quelques jours et je me suis lancée sur le plus simple dans un premier temps, le tissage circulaire.

Mes Premiers Tissages

Assise en tailleur sur mon canapé ou dans le jardin, adieu smartphone ou ordinateur, place au plaisir de faire quelque chose de des 10 doigts. Au calme, ou presque.

Rassurez-vous, je ne vais pas vous raconter que je suis devenue une pro du tissage en quelques heures, la meilleure preuve étant que j’ai un peu foiré mes finitions sur le tout premier tissage. J’ai alors fait appel à mon esprit créatif pour “récupérer” ça, en mixant du coup laine et tissu. Ma foi, et ce sera ma minute d’autosatisfaction du jour, je suis plutôt contente du résultat pour une première fois.

PS, j’accepte TOUTES les idées et astuces pour améliorer les finitions 🙂 merciiii

Dans la foulée, j’en ai réalisé un second, qui lui, a trouvé sa place dans la chambre de Blondie. Brunette n’a pas voulu accrocher le premier dans sa chambre mais a préféré que je le mette au-dessus de mon bureau. Rapidement, les filles ont voulu “faire du tissage” elles aussi.

Tissage-circulaire

Tissage-circulaire

Tissage-circulaire

Tissage-circulaire

Tissage-circulaire

Pendant que Brunette apprenait donc à tisser et évitait soigneusement d’emmêler la laine, Blondie rouspétait et s’impatientait pour s’y mettre elle aussi.

Pour la faire patienter, je lui ai alors proposé de me dessiner de quelle couleur elle voudrait son nouveau tissage. Blondie, si vous ne suivez pas c’est THE ARTIST.

Dessine-Moi un Tissage

En lui lançant cette idée, j’étais loin de me douter qu’elle me lancerait en retour un sacré défi. En fait si, je me doutais qu’elle me ferait un super croquis, mais pas à ce point là. Pour la légende, les ronds sont les pompons, le tour c’est le ruban qui servira pour les finitions sur le cerceau, les points représentent les paillettes sur le ruban. Voilà voilà.

Dessine Moi un Tissage

Y a plus qu’à … car je vais le faire. je vais essayer de reproduire ce qu’elle m’a demandé. Parole de Maman.

Et comme je vais aller au Salon Vivre Côté Sud à Aix à la fin de la semaine, j’espère bien arriver à trouver de quoi montrer à ma jolie Blondie que j’ai réussi “ma mission” 🙂 Et pendant ce temps, je chercherai des aiguilles et de la laine pour Brunette 🙂

Pour le reste, vous croyez que je peux demander une passerelle entre le CP et les Beaux Arts ?