Les enfants ont repris le chemin de l’école, ça c’est fait.

On réorganise le planning de la famille avec les activités, ça c’est presque fait aussi.

Il est temps de reprendre le rythme sur le blog maintenant.

Et pour commencer, je ne vais pas attendre l’année prochaine pour vous parler d’une de nos visites de l’été, quand on avait mis le cap à l’Ouest pour nos vacances.

Là bas, la dose de ciel gris a dépassé nos espérances, et même parfois mes limites, même si on a en profité pour faire d’autres activités que se lézarder sur la plage ou sur un transat. Parmi les visites sympas à faire avec les enfants, et sans faire la queue pendant des heures, on a été à l’éco zoo des Sables.

J’avoue que je ne suis pas très fan des zoos, pour des tas de raisons et aussi parce que ça me mets toujours un peu mal à l’aise de voir ces animaux enfermés. Mais mes filles, elles, elles adorent, et c’est vrai aussi que c’est pour elles une occasion de voir en vrai des animaux qui ne sont pas de nos contrées.

Zoo des Sables

Un zoo pas tout à fait comme les autres

Le Zoo des Sables se situe aux Sables d’Olonne dans le quartier de la Rudelière, à quelques centaines de mètre des plages et de l’Océan Atlantique, et du lac de Tanchet.

Oui oui, c’est bien le bras d’une de mes filles sur la photo -;)

Ce zoo a été crée en 1963, et abrite aujourd’hui environ 350 animaux de 40 espèces menacées différentes. Il est aujourd’hui très particulier puisqu’il s’agit d’un éco zoo, c’est-à-dire qu’il oriente ses actions de façon cohérente pour préserver la biodiversité. Il est engagé dans différents programmes d’éco conservation au plan international également, et par exemple, il est coordinateur et international du plan d’élevage de l’Ara de Buffon (ces magnifiques “perroquets” que l’on peut admirer dans la volière.

Et pour aller encore plus loin dans sa démarche, le zoo a conçu son propre fonctionnement de façon à limiter son propre impact sur l’environnement, et à préserver la faune et la flore locales : l’affichage et les consignes de visite vont dans ce sens, et le parcours est jalonné de messages éducatifs sur notre environnement. Et ça éduque aussi bien les adultes que les enfants.

Au niveau de la faune et de la flore locale, le Zoo a mis en place des observatoires, comme ceux des bourdons et des abeilles charpentières.

Première surprise quand on rentre dans l’éco zoo des Sables, la végétation est omniprésente, alors qu’il est en ville mais parfaitement intégré. Il n’est pas immense, il s’étend sur 3 hectares, mais tout est super bien organisé et on a l’impression qu’il est bien plus grand qu’il n’y parait. Les allées sont larges avec des flèches pour les sens de la visite, et les poussettes ou fauteuils roulants peuvent y circuler sans problème. Le Zoo est propre.

On suit les sens de visite, ou pas, on peut lire les pancartes qui indiquent le nom de la végétation, on s’amuse à suivre les traces de certains des animaux que l’on peut admirer. On commence par la volière, et il faut savoir que ce zoo a ouvert la première volière française pénétrante consacrée à l’Océanie. On la visite en immersion en fait, et on peut même nourrir les oiseaux avec du nectar (à acheter à l’entrée du zoo), et rien qu’avec ça.

Les différentes espèces de singes ont un espace accrobranches à faire pâlir de jalousie les autres parcs. Pendant ce temps, de l’autre côté du parc, Monsieur et Madame Girafe tentaient de mettre ou remettre le couvert sous le regard amusé des adultes, et dégouté des enfants.

On a également beaucoup aimé l’exposition des œuvres réalisées en partenariat avec les écoles des Sables dans le cadre d’un concours d’arts graphiques, sur le thème ” des créatures fantastiques dans mon jardin”. On a mis nos pieds et nos mains dans les traces des animaux qui sont moulées dans les allées, et on a appris ou révisés quelques notions comme celles de la durée de vie de certains déchets.

En conclusion, l’éco zoo des Sables est une belle visite à faire en famille, même si les tarifs d’entrée sont assez chers. IL faut compter 1h30 à 2h30 pour faire la visite en détails et en prenant son temps, et plus si vous vous arrêter pour reprendre des forces au snack à l’intérieur. Si vous passez en Vendée, n’hésitez pas à le faire découvrir à vos enfants.

voliere-zoo-des-sables

voliere-zoo-des-sables-2

voliere-ara-de-buffon

tortues-hermann

manchots-zoo

leopard-zoo-sables-d-olonne

Le Zoo des Sables en Pratique

  • Adresse : Eco Zoo des Sables, Route du Tour de France, 85100 Les Sables-d’Olonne
  • Ouvert de février à novembre  : pour les dates précises et les horaires, je vous conseille de vérifier sur leur site avant.
  • Comme il est en ville, ce n’est pas toujours simple de se garer à proximité, il n’y a pas de grands parkings, il faut donc être patients et tourner, tourner, et tourner encore, surtout aux heures d’affluence. En plus, il n’est pas loin de Tanchet et de la plage, ce qui complique encore un peu plus la mission “garer la voiture”.
  • Un bar snack est à l’intérieur du zoo
  • Tarifs et informations sur le site Zoo des Sables d’Olonne