Je me revois il y a exactement 3 ans, l’appart se remplissant peu à peu de cartons, prélude au déménagement et à notre installation ici.

Je me revois aussi il y a 3 ans, bouclant les inscriptions à l’école maternelle, le dossier cantine, pour les jumelles.

Et 3 ans plus tard, on est déjà à quelques jours du clap de fin sur l’école maternelle.

La faille Temporelle

Le 5 juillet au soir, on tournera la page de 3 années d’école. Définitivement, avec cette sensation de ne pas avoir vu passer le temps, d’avoir fait plein de choses, de les avoir vu grandir, gagner toujours plus d’autonomie.

Ces derniers jours seront marquées par le soleil, la chaleur, les ploufs dans la piscine en rentrant le soir,

Les diners dehors sur la terrasse, les petits pieds nus qui se promènent dans le jardin

Les préparatifs des cadeaux de fin d’année aux maitresses et Atsem qu’on aura appréciées,

L’organisation d’un goûter surprise avec d’autres parents et les élèves ce lundi pour leur donner leurs cadeaux,

La perspective de la fête de l’école élémentaire où nous sommes invités vendredi soir.

Je m’aperçois ce soir de ce drôle de hasard : commencer la semaine en “fêtant” la fin d’année à la maternelle, et la terminer par notre première fête dans une école où les filles rentreront en septembre pour le CP.

Puis, il y aura les deux derniers jours d’école la semaine prochaine. Les au-revoir.

Ensuite, on entamera alors le long planning prévu pour cet été, pour des vacances aussi remplies que reposantes (enfin pour les filles -;)).

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai ce sentiment étrange que je vais me retrouver à la veille de la rentrée scolaire en septembre sans avoir bien compris comment.

Que celui ou celle qui a malencontreusement enclenché cette faille temporelle ces jours-ci veuille bien se dénoncer.

Ou se taise à jamais.

{parce que même si je regarde plus souvent devant que derrière, là, je trouve quand même que ça va un peu trop vite}