Ah le retour des beaux jours, on y croyait vraiment jusqu’à ce weekend et ce vent d’Est qui nous ramène, devinez quoi, la pluie ! Les seuls qui sont contents de ce temps perturbé, ce sont la nature et mon jardin. Ça pousse et le gazon nous propose ses 50 nuances de vert : du vert tendre au vert foncé en passant vert jauni (en pleine sécheresse par exemple).

Jardin : 50 nuances de vert à entretenir

Mais avez-remarqué à quelle vitesse ça pousse quand il pleut souvent ? et à moins d’avoir une chèvre ou un poney, il faut s’équiper un joli gazon digne d’un green de golf. Depuis notre installation en maison, l’entretien du jardin est devenu notre challenge. Avec l’Amoureux, on a préféré investir dans une tondeuse à gazon que dans une chèvre, surement très efficace elle aussi !

Mon guide simple pour choisir une tondeuse à gazon pour son jardin

Mais des tondeuses, il y en a beaucoup et à tous les prix : si je vous dis tondeuse thermique, tondeuse à batterie, tondeuse auto portée, tracteur-tondeuse, robot tondeuse, comment s’y retrouver ? Pour avoir eu à choisir et passer la tondeuse à gazon dans notre jardin du Sud, je suis allée vous préparer un petit guide chez Gamm Vert.

Mes conseils simples pour choisir une tondeuse à gazon

Je vous conseille de choisir par rapport à la taille de votre terrain ou jardin à tondre, et votre budget. Et peut être aussi de votre pourcentage de flemme, vos souhaits écologiques (sans acheter une chèvre ni un âne), ou encore de votre côté geek ou pas.

La tondeuse la plus écolo (après la chèvre donc), c’est la tondeuse à main (Modèle AHM30, Bosch,1). Elle fonctionne avec rien d’autre que de l’huile de coude. Silencieuse, elle est parfaite pour des petites surfaces (<150 m2), mais n’en profitez pas pour tondre à 6h du matin non plus. Heureusement, elles sont aussi légères que leur prix – sinon on aurait les bras de Popeye avant la fin de l’été.

Pour les jardins un peu plus grands (200 à 1000 m2) et en moins fatiguant, il y a les tondeuses poussées (N37BPE, Outils Wolf, 2). Elles sont électriques (attention au câble quand vous tondez, il m’est déjà arrivé de me prendre les pieds dedans avec la nôtre), soit sur batteries. Un peu plus chères que les tondeuses à main, mais  largement moins chères que celles qui vont suivre.

Jardin : guide simple pour choisir une tondeuse à gazon

La tondeuse des geeks, c’est le robot tondeuse (R1000, Mc Culloch, 3).  Ça ressemble à un robot aspirateur, mais lui tond la pelouse tout seul. Certains se programment via un appli, se rechargent, et ils sont sans émissions polluantes. Leur seul inconvénient ? le prix. Mais comme il fait tout le boulot à votre place, même par temps de pluie pour certains modèles, c’est un investissement qui peut vous faire gagner des heures de sieste.

La tondeuse qui fait vraiment jardinier pro, qu’on s’imagine utiliser avec un chapeau de paille sur la tête et des lunettes de soleil, parfaite pour les grands terrains à partir de 1000 m2 (là je n’ose plus parler de jardin).  Bienvenue chez les jardiniers de compétition donc avec soit une tondeuse thermique (marche avec du carburant), ou une tondeuse auto tractée ou auto portée ou tondeuse tracteur (M145-107 T Powerdrive, Mc Culloch, 4), le must du confort. Bien sur, elles sont encore plus chères, marchent souvent avec du carburant, mais l’investissement est vite nécessaire en fonction de la superficie et de la fréquence.

Et le bonheur est dans le jardin

Moi j’adore l’odeur du gazon fraichement tondu, le bruit d’une tondeuse au loin (sauf quand c’est l’heure de la sieste). Et puis, un jardin sauvage, c’est sympa, mais pas super confortable pour s’allonger dans l’herbe et bouquiner, ni pour installer les tipis de filles.  Sur une belle pelouse, on peut même imaginer s’installer sous le cerisier et improviser petit pique nique dans l’herbe fraichement coupée, ou un goûter avec les enfants. A propos des enfants, veillez à leur apprendre à ne pass’approcher de la tondeuse, qu’elle soit à l’arrêt ou en fonctionnement, pour des raisons évidentes de sécurité.

Pour un jardin parfait jusqu’au bout de la brindille, les perfectionnistes prendront le temps de faire des contours et des bordures parfaites. Peut-être comme un de mes anciens voisins, un Anglais, qui les faisait au ciseau ? Si si, je vous jure qu’il le faisait comme ça, et c’était juste So Perfect !