Tous les parents se posent, un jour ou l’autre, la question de savoir si on inscrit ses enfants à des activités extra-scolaires. Et si oui, lesquelles, comment, quel budget etc. Quand on a des jumeaux, la question prend une autre dimension parfois.

C’est justement le thème du mois de la #teammultiples : Inscrire des multiples, jumeaux, jumelles, triplés, à des activités extra-scolaires (au sens inscription sur une année complète).

Pour nous, la question s’est posée à leur entrée en maternelle. Avant, nos jumelles étaient en crèche 5 jours par semaine, et on avait décidé que le weekend, tout le monde était en freestyle. C’est-à-dire qu’on vivait au rythme de nos envies et -surtout- de notre fatigue.

Activités Extra-Scolaires Pour les Multiples

Quand Blondie et Brunette sont entrées en maternelle, on venait d’emménager dans notre nouvelle région, et notre commune n’était pas encore passée aux nouveaux rythmes scolaires. Ce qui veut dire que les filles n’avaient pas école le mercredi matin. Je ne travaillais pas le mercredi, donc elles pouvaient se reposer à la maison.

Dans ce contexte, parce que nous arrivions dans une région où nous ne connaissions personne, j’avais bien envie de les inscrire à une activité extra-scolaire le mercredi. J’y voyais un double avantage : l’éveil  bien sûr, mais aussi et surtout le fait de rencontrer d’autres enfants de leur âge, et de créer leur nouveau réseau de copains et de copines, en plus de l’école et du péri-scolaire.

Cette année-là, en PS, j’ai tablé sur ce qu’elles aimaient : le dessin. Enfin surtout pour Blondie. Le hasard a fait qu’une association proposait des ateliers d’arts plastiques pour leur tranche d’âge, le mercredi matin. Et tout au long de l’année, les filles ont fait des réalisations géniales à retrouver ici et .

Puis, les nouveaux rythmes scolaires ont été mis en place l’année suivante. Adieu les activités et les loisirs du mercredi matin, bonjour l’école. Les filles étaient alors en moyenne section, et comme nombre de parents et d’enseignants, on était un peu inquiets sur le niveau de fatigue que ces nouveaux rythmes scolaires allaient engendrer chez les enfants.

Parallèlement, le fait d’instaurer l’école le mercredi matin a totalement bouleversé l’organisation des associations culturelles et sportives. Adieu donc les ateliers d’art plastiques qui ne pouvaient pas se reporter sur d’autres créneaux horaires.

Ainsi, en moyenne section, je n’ai inscrit les filles à aucune activité extra-scolaire. Et j’avais bien fait : le mercredi après-midi, elles étaient crevées, et faisaient de longues siestes. L’année suivante, en Grande Section, on a également choisi de ne rien prévoir le mercredi après-midi. Ce n’est que vers le moi de mai environ, que les filles ont arrêté de faire la sieste le mercredi après-midi, et qu’il est apparu évident qu’il fallait leur proposer de vraies activités culturelles ou sportives. Quant au samedi, c’était généralement le jour de décompression générale aussi bien pour les filles que pour nous. Et les filles n’étaient pas demandeuses non plus.

Pendant les 3 ans de maternelle, et encore maintenant en CP, les filles vont au TAP, puis aux activités périscolaires du soir. Elles ne sont pas forcément dans les mêmes groupes d’activité. Ce qui d’ailleurs posé problème la première fois où elles ont fait “TAP à part”, quelques larmes et beaucoup d’explications pour accompagner cette petite séparation.

L’activité extra-scolaire de l’année

Cette année, en CP, les filles sont inscrites à leur première vraie activité extra-scolaire. A la rentrée, après leur avoir demandé ce qui leur plairait, quelques cours d’essai, elles ont toutes les deux choisi la danse classique. Elles adorent, et rêvent bien entendu de devenir danseuse étoile toutes les deux. Elles sont dans le même cours, et pour l’instant, ça se passe très bien comme ça.

Activités extra-scolaires pour Jumelles

Pendant les vacances de la Toussaint, elles ont participé à un stage mêlant Chant, théâtre et danse. Résultat ? elles ont adoré. Tant et si bien qu’elles sont d’ores et déjà inscrites pour le prochain stage, aux vacances de février, où elles feront Arts Plastiques (tiens tiens), Yoga Créatif, et Cirque.

Elles sont inscrites aux mêmes activités, dans les mêmes groupes. Elles ne sont pas demandeuses pour faire des activités séparées, donc nous ne forçons rien. Il faut garder en tête qu’aller découvrir de nouvelles activités, des nouveaux lieux, c’est plus facile à deux que seule. Et on se rappelle aussi qu’elles ont préféré faire le CP dans la même classe.

Je pars du principe que les activités extra-scolaires doivent être source de plaisir avant tout. Je leur laisse le temps de voir si une seule activité suffit ou si on peut en envisager une seconde l’année prochaine et laquelle, si elles voudront continuer la danse ou non.

On essaye donc d’adapter en fonction de leurs souhaits, de leur fatigabilité avec le rythme du CP, des créneaux horaires et de nos propres organisations professionnelles. Ici, à la campagne, tout se fait en voiture et il faut donc 2 sièges auto. Ce qui veut dire que le co-voiturage est quasiment impossible, sauf quand la Maman de la petite copine a la place de mettre des sièges auto pour tout le monde 🙂

Danse classique Time

Et chez vous, comment se passent les activités extra scolaires ?

Autres Témoignages de la Team Multiples sur ce thème

SweetDaddy : http://www.sweetdaddy.fr/activites-extra-scolaires-rendez-team-multiple/