A la Veille de 2015 Post Image

A la Veille de …

 

✴✴✴

 

Ha Ha Ha, la fin de l’année approche, on y est, la veille de…, autrement dit j-1 avant l’éternel recommencement du calendrier.

Demain, on reprend son élan et on repart de plus belle pour 12 mois de tranches de vie. Et traditionnellement, certains us et coutumes envahissent nos cerveaux, nos mails, nos boîtes à lettres, nos magazines et nos journaux, nos tv, nos réseaux sociaux, et j’en passe.

Parmi ces us et coutumes, il y en a que je suis avec bonheur, et d’autres que je ne suis pas, avec tout autant de bonheur.

Aujourd’hui, je vous parle de la catégorie des “coutumes” que je ne suis plus depuis longtemps, parce que je ne les ai jamais suivies, ou si peu, et en vain à chaque fois. Sans résultat aucun, totalement useless.  Du coup, la sagesse augmentant avec le nombre des années, je rationalise, je suis mes choix et je les asusme. Life is too short.

Bref, ces 2 “coutumes” que je ne suis plus du tout (et je crois que je ne suis pas la seule …), font que vous ne verrez ni bilan, ni son corollaire, la liste de résolutions, ici ou ailleurs.

Ce que je ne ferai pas en cette fin d’année

(et que je ne fais plus depuis longtemps)

 Bilan

Ah, ciel, rien que le terme me fait mal aux doigts. Le bilan de quoi, de l’année écoulée, comme dans une entreprise qui prépare son bilan financier ? Ou alors le bilan des réalisations, si vous êtes en entreprise, ça ne vous évoque pas quelque chose, ce fameux entretien qui va déterminer (euh pour de vrai ?) vos augmentations et si votre entreprise est une bonne élève, votre bonus ? ou alors le bilan type auto-satisfaction ? Ou encore le bilan du positif, pour se remonter le moral avant de sauter dans l’inconnu de la nouvelle année et de ses promesses ou ses angoisses ? Ou simplement le bilan de tout ce que je m’étais promis de faire et que je n’ai pas fait ?

Non, en dehors de tout contexte professionnel, et comme je suis une personne qui fondamentalement ne regarde pas souvent derrière elle, il y a bien longtemps que je laisse ces fameux bilans aux financiers, à mon banquier, aux RH…

Je suis trop aérienne, trop bohème dans ma tête (même si dans la vraie vie de tous les jours je me soigne), et j’ai tendance à considérer que ce qui est passé est passé (yeah…) et à me projeter à demain en permanence.

C’est ainsi que je ne vais pas consacrer les dernières heures de l’année 2014 à regarder derrière moi. Je vais essayer de profiter du moment présent et surtout, je vais commencer à réfléchir à tout ce que j’ai envie de faire, ce que je devrai faire ou affronter, dans les jours, les mois qui viennent.

Et c’est donc très cohérente avec moi-même que je vous épargne mon bilan de l’année écoulée, que ce soit sur Facebook qui en plus, me le propose tout seul sans que je ne lui ai rien demandé (mais ça lui rapporte quoi d’ailleurs à FB ?), ni sur Instagram, ni sur Twitter, ni sur le blog, ni … bref, nulle part.

Petite digression essentielle : ne vous y trompez pas, je suis super contente de cette année passée en votre compagnie ici !!!!

Bonnes résolutions

Étant d’un tempérament qui se rebelle dès qu’une contrainte imposée de l’extérieur pointe le bout de son nez, je ne vais pas m’en imposer plus que de raison.

Et puis, soyons honnêtes, les “bonnes résolutions” jamais tenues, j’en ai des caisses et des caisses, vestiges de mes années antérieures, notamment quand j’étais ado et leur ribambelles de bonnes résolutions tendance, santé, ou encore pro. Donc je ne vais pas me lancer des défis que je n’ai pas envie d’atteindre, ou qui vont me prendre la tête dès la première étape : allez dire à une épicurienne de ne plus manger, si vous ne lui donnez pas l’antidépresseur qui va avec, elle n’a aucune chance d’y parvenir. CQFD.

En toute logique avec ce que je vous ai expliqué plus haut concernant mon aversion pour les bilans, je trouve qu’il n’y a rien de plus terrible que d’arriver le 31/12 au soir et de faire le bilan … de tout ce qu’on a pas fait. La boucle est bouclée, pas de bilan, donc adieu les bonnes résolutions, place aux vœux, aux rêves, aux projets, aux souhaits !

 Joyeux Réveillon de la St Sylvestre

Sur ce, je vous souhaite une très belle soirée, le réveillon que vous avez envie de passer, faites vous plaisir, passez ensuite la meilleure nuit possible, et à demain pour les vœux, car ils sont la porte ouverte sur l’avenir, les rêves qu’on espère toucher du doigt, et permettent de regarder devant et de continuer à avancer !

Et vous, que vous inspire la fin de l’année 2014 ?