Coucou,

Depuis le milieu de la semaine dernière, c’est un peu comme si j’étais dans l’aspiration du Mistral qui se déchaine dans la région en ce moment. Un peu absence ici, très présente ailleurs.

Un jeudi qui a commencé avec une petite malade que je garde à la maison tout en essayant tant bien que mal de bosser, de répondre au téléphone, et de caser le rdv chez le médecin juste avant d’aller chercher sa sœur à l’école. Pour mieux filer ensuite  à la pharmacie faire le plein de “chasseurs de microbes”, le nom que je donne aux antibiotiques.

Le vendredi sera dans la même ambiance, la petite malade à la maison, et les microbes qui cette fois s’attaquent à moi. Sauf qu’il faut bosser, soigner la petite malade (qui au demeurant pète le feu mais a besoin qu’on s’occupe d’elle et qu’on la câline), reprendre un RDV chez le médecin pour moi, juste avant d’aller chercher sa sœur à l’école.

Petite variante, les microbes ayant décidé de squatter ma gorge n’ont pas besoin des “chasseurs de microbes”.

Ouf, c’est vendredi soir. Koh Lanta étant devenue une émission sans suspens et insipide, je monte me coucher avec l’idée de bouquiner. A la 2ème page, je m’endors. Non pas que le livre est inintéressant, mais on va dire que je suis crevée.

Et comme toujours, c’est pile ce weekend qui sera tout sauf calme.

Samedi matin, hop hop hop, debout, on emmène les filles à un anniversaire – oui, un samedi matin, et pourquoi pas d’ailleurs ?

Moi qui avait eu le projet d’aller faire un tour à Lourmarin avec pour seule compagnie mon appareil photo, j’ai renoncé, d’autant que la météo n’était pas super, et que le reste de la journée était bien remplie. Sans compter le petit imprévu pourtant prévisible.

Samedi midi, aller chercher les filles à l’anniversaire, puis suivre l’Amoureux sur sa moto direction Avignon. On fera une petite halte chez McDo, où on choisira les livres dans le Happy Meal. Les Fables de la Fontaine, croyez moi ou non, mes filles les adorent ces petits livres – et nous ça nous rafraichit la mémoire 🙂

On repart, je m’engage sur l’autoroute où les filles me demandent tous les 500 mètres si on est toujours sur l’autoroute  – fascinante, quand soudain l’une d’elle me “Maman j’ai trop mal à la gorge”.

Damned, ce n’est pas celle qui a déjà l’angine et est sous antibio, c’est sa soeur. Mais bien sûr – vous vous rappelez le petit “imprévu pourtant prévisible” ? voilà.

Sans oublier de répondre aux filles qui demandent pour le Pape n’habite plus dans le “Château des Papes”, je finis par rallier le point de rendez-vous où on retrouve l’Amoureux sur sa moto. Et dans ce superbe magasin où trônent des motos qui me donnent envie de passer le permis moto, j’active la fonction lampe torche de mon smartphone pour scruter les amygdales de mon autre fille.

Youpi, on vient de gagner une visite chez le Doc, sans passer par la case maison. En quittant Avignon, direction Aix en Provence Sud à la maison médicale de garde.

Par chance, on n’attend pas trop longtemps, et sans surprise, la miss a aussi une angine, et gagne son ordonnance pour les “chasseurs de microbes”. Ultime passage par la pharmacie, puis par le magasin de surgelé à côté pour le dîner, et hop, on rentre enfin à la maison.

Sachez quand même que les amygdales douloureuses de mes filles ne le empêcheront nullement de faire les fofolles à l’arrière de la voiture.

Dimanche, le Mistral se déchaîne à en arracher quelques jeunes branches de l’amandier et à décoiffer totalement les tulipes. Une seule subsistera.

Tulipe Twins And Us

Le ciel est bleu, le soleil est bien là, direction Nîmes chez les amis. En tenant fermement le volant de la voiture pour éviter les embardées tout de même. On a raté la sortie sur l’autoroute, fait 40 km de plus, ce qui a bien fait rire les filles.

Journée géniale, les filles géniales, le retour dimanche soir a un goût de début de vacances.

Mais non, il faut préparer les tenues, les sacs, les goûters. Les filles sont en pleine forme, les antibio font leur job, direction l’école lundi matin.

Lundi calme alors pour moi ? et non, lundi a rattraper tout ce qui s’est accumulé jeudi et vendredi, la paperasse, allez récupérer le drive, et finaliser les dernières emplettes pour l’anniversaire des filles.

Ah oui, vous ne savez pas encore ? Samedi prochain, les jumelles Blondie et Brunette ont 6 ans. Et samedi après midi, 14 petites copines en pleine forme elles aussi sont attendues …

Et Cette semaine ? le planning est chaud encore : Blondie fête son anniv en classe jeudi, Samedi c’est THE FETE à la maison, et lundi Brunette fete son anniv à son tour dans sa classe.

Les préparatifs de THE FETE sont en bonne voie, il nous reste quelques bricoles à finaliser, mais ça devrait le faire.

Ah, j’allais oublier, jeudi, THE rendez-vous pour tous les 4  : à l’école élémentaire pour l’inscription au CP.

Joli programme non ?

 

Conséquence de ces derniers jours, j’ai lâché mon ordi (sauf pour bosser ou valider les commandes en prévision de l’anniversaire des filles et le drive), mon téléphone, et vous savez quoi ? Ça m’a fait un bien, presque l’effet spa : les mains détendues (au lieu de tapoter en permanence sur un phone ou un clavier), le dos relâché. Quand à mes neurones, la “détox” les a boostés avec tout plein d’idées.  Je n’ai pas contrôlé grand chose, rien n’était parfait, mais rien n’était grave non plus. Ça m’arrive suffisamment rarement pour que je le souligne, j’ai kiffé le fait de ne presque rien contrôler ces derniers jours.