C’est un peu un billet où je me réponds à moi-même. Il y a quelques temps, j’avais publié un billet d’humeur sur le thème “il parait que c’est cool d’avoir des jumeaux“, où, pour résumer, je reprenais tous les points cités dans un article pour expliquer pourquoi Cool n’était peut être pas le mot le plus adapté quand on est parent de jumeaux.

Une fois publié, quelques commentaires m’ont fait prendre conscience que j’avais justement oublié de préciser une chose. Mais une chose ultra importante : qu’est ce que ça a de génial d’avoir des jumeaux ? Et le mot génial n’est pas synonyme de cool, mais il y a du “génial” dans notre vie de parents de jumeaux.

Alors oui, devenir parents de jumeaux, c’est crevant, fatigant, on ne dort pas beaucoup au début, on frise le strabisme divergent car les jumeaux adorent courir dans des directions opposées. Oui on craque, Oui on a besoin d’aide, Oui c’est dur.

Mais il ne faut pas oublier l’essentiel. Ces deux petits miracles de la vie qui viennent au monde à quelques minutes d’intervalle, on les aime plus que tout. Moi, je les adore. Oui, je suis une Maman de Jumelles crevée mais heureuse de voir la vie en double. Heureusement d’ailleurs que nous avons ces petits bonheurs quotidiens, qui vont peut-être paraitre dérisoires pour les parents de non-jumeaux, mais qui me font adorer leur gémellité. Et quand la fatigue était trop dense, ce sont ces petits bonheurs qui nous ont permis de tenir.

Le bonheur est dans les jumeaux

Le bonheur est dans les Jumeaux

 4 pieds 4 mains

Si on commence par la grossesse, j’ai trouvé tellement surréaliste d’avoir deux bébés en même temps en moi. A chaque échographie, et il y en avait tous les mois, je m’émerveillais de compter 4 pieds et 4 mains. Inside me. C’est une grossesse exceptionnelle, où deux êtres au tempérament déjà bien affirmé cohabitent pendant 8 mois dans mon ventre. ET croyez moi, les tempéraments que chacune de mes jumelles exprimait in utero correspond bien à celui que nous observons depuis leur naissance.

 Le shopping en double

Quand on est comme moi, qu’on adore le shopping pour bébé, et qu’on sait qu’on va avoir des jumelles, on comprend vite qu’on va tout acheter en double. Dès que j’ai su que nos deux bébés étaient des filles, j’ai passé des heures à composer des layettes, puis à leur chercher des tenues. Mais pas identiques. Non chacune son style et chacune ses fringues. Autrement dit, quand deux tenues me plaisent, je peux acheter les deux sans devoir m’inventer de prétexte.

 Elles ont combien d’écart ?

Oui, je m’amuse beaucoup avec le regard intrigué des personnes qui voient mes filles pour la première fois. Comme elles ne sont pas des copies conformes, mais sont de la même taille, les plus perspicaces devinent que peut-être, elles sont jumelles. Mais n’osent pas le demander directement, et se contentent du “elles ont très peu d’écart non ?”. Ahaha, et moi, je m’amuse de leur regard quand je leur donne l’écart d’âge (malice inside).

 Des bisous sur les deux joues en même temps

L’avantage de jumeaux et de leurs petites rivalités, c’est que quand l’une de me filles décide de me faire un bisou, automatiquement l’autre arrive pour m’en faire un aussi simultanément. Un bisou sur chaque joue, le paroxysme du bonheur pour les parents non ?

 Copier-Coller administratif

Haha, les paperasses administratives. En clair, tu fais deux inscriptions en même temps pour la crèche, pour la maternelle, pour le primaire, pour la cantine, pour le centre aéré, pour la danse, pour la piscine, pour….  IL faut juste penser à changer le prénom sur les formulaires, éventuellement la couleur des yeux. Sinon, c’est tout pareil. Même le poids et la taille (on ne va pas chipoter pour 1 cm ou 0,5 kg non plus).

 Leur Bulle à Elles

Oui, mes jumelles sont complices. Depuis la première seconde, la première échographie même, avec l’une qui a caché l’autre pour nous réserver une surprise dont je me souviendrais jusqu’à la fin. D’ailleurs, je raconte l‘histoire du bébé qui en cache un autre ici. On ne m’ôtera pas de l’esprit qu’elles ont dû bien se marrer :). Elles ont leur bulle, qu’on n’arrive pas à décrire avec des mots, mais qui se lisent dans leurs yeux, leurs gestes, et leur besoin de se toucher dès leurs premières minutes de vie. Ce qui ne les empêche pas de se chamailler, faut pas rêver. Mais cette bulle qu’on observe de l’extérieur, parce qu’elles n’ont pas besoin de nous, on l’observe comme quelque chose d’intangible autour d’elles.

 La dépose (2) Minutes

D’un point de vue totalement pragmatique, c’est quand même génial de déposer ses deux enfants, en même temps, dans la même section à la crèche, puis dans la même classe en maternelle (bon sauf en grande section mais les classes étaient côte à côte) et au primaire. Même si c’est du sport de dévêtir les deux chacune leur tour, de les emmener dans la section, et rebelotte le soir. Parce que pendant ce temps, les parents avec des enfants de plusieurs âges cavalent de la maternelle à l’école primaire pour repasser par la crèche. (Parenthèse, je parle des parents qui comme moi, n’ont pas tenté le 3ème. Ni le 4ème lol).

Double dose d’amour

S’il y a une chose que nous avons le privilège de connaitre dès la naissance, nous les parents de jumeaux, c’est la double dose d’amour. Et que nos deux chérubins nous renvoient au centuple. Vous allez me dire que c’est comme dans toutes les fratries. Peut-être, mais nous, c’est dès la toute première minute en salle d’accouchement. Et ça, croyez-moi, ça vaut tout l’or du monde.

Et oui, nous les parents de jumeaux, nous savons que c’est beaucoup de boulot, de fatigue, de budget. Mais pas seulement. Heureusement d’ailleurs. C’est (presque que) du bonheur.

Concours (Terminé)

Tant et si bien qu’une Maman de jumelles avait eu l’idée de vous raconter Notre vie croustillante de parents de jumeaux. Oui, notre vie est vraiment croustillante.

Et pour vous le prouver, nous vous offrons de gagner 1 exemplaire de ce livre, must have de tous les parents de jumeaux ou de tous ceux qui veulent en savoir plus sur la vraie vie avec des twins  !

Auto-édité avec un crowdfunding, puis ensuite édité aux Editions Récréalire (La planète des alphas, vous connaissez ?), ce livre de Muriel Herbert est un concentré de bonne humeur et d’humour de la part de nombreux parents de jumeaux qui ont témoigné. Dont moi. ET ce sont mes jumelles qui tiennent les deux éditions <3

Parents de Jumeaux, notre vie croustillane

Comment Participer

  1. Indiquez en commentaire pourquoi ou pour qui vous adoreriez gagner ce livre (obligatoire)
  2. Partagez ce concours en mode public sur vos réseaux sociaux, et copiez-collez le lien de partage dans le commentaire (obligatoire)
  3. Likez ma page FB du blog + celle des Editions Récréalire en indiquant vos pseudos (obligatoire).

Jeu-concours réservé à la France métropolitaine du dimanche 30 octobre 2016 au dimanche 6 novembre 2016 23h59. 

Une seule participation par foyer / IP (même nom, même pseudo, adresse IP, adresse e- mail, adresse postale). Les participations incomplètes ou frauduleuses ne seront pas prises en compte. Le/La gagnant(e) sera désigné(e) par tirage au sort, et annoncé(e) en édit de ce billet dans les jours qui suivront la fin du jeu. IL/Elle aura ensuite 8 jours calendaires pour me fournir ses coordonnées complètes. A défaut, un nouveau tirage au sort sera effectué.

Le Lot sera envoyé directement par mon partenaire.

Bonne chance !

Edit du 21  novembre 2016 : Gagnante !

Merci pour toutes vos participations, et j’ai procédé au tirage au sort hier soir.

Le nom de la gagnante est Audrey Marcilly. Merci à elle de m’envoyer ses coordonnées postales par mail à twinsandus2@gmail.com afin que je les transmette à l’éditeur qui lui enverra le livre .

gagnante-concours-livre-nov2016

Belle journée à tous et à bientôt.