Cloches de Pâques

Voilà, c’est la toute première fois que je participe aux Jeudis Éducation de WonderMômes et je me jette à l’eau (ou plutôt dans le chocolat) sur le thème de Pâques.

 

Jeudis Education WonderMômes

 

A l’approche de Pâques, cette année, les filles, presque 5 ans, commencent à poser beaucoup de questions, et notamment

– comment font les cloches pour venir ?

c’est quoi les cloches ?

pourquoi c’est les cloches qui apportent le chocolat ?

pourquoi les cloches n’apportent pas de jouets ?

Bref, il me reste moins de 10 jours pour travailler et rechercher des infos pour leur “raconter” et leur donner toutes les réponses (ou presque)… au boulot !

Pâques, un Dimanche en Famille

Mais Pâques, au-delà de la fête religieuse et du chocolat, ce sont des souvenirs qui se créent et que l’on garde dans sa vie d’adulte. Et que l’on transmet souvent ensuite à ses propres enfants. Parce pour les enfants, c’est presque comme Noël, les cadeaux et jouets en moins.

Pâques, quand j’étais gamine, c’était du chocolat, normal, un bon excellent déjeuner en point d’orgue d’une journée en famille, et souvent la pluie aussi. Du coup, mon père prenait un malin plaisir à cacher les œufs, les poissons, les poules et autres sachets de fritures en chocolat aux 4 coins de la maison, dans des lieux parfois improbables. Et plus les cachettes étaient difficiles à trouver pour moi et mon petit frère, plus il était heureux.

Mes parents, qui adorent tous les deux passer des heures en cuisine pour préparer des bons repas (ma mère a une collection impressionnante de livres de cuisine de grands chefs), nous préparaient un gigot. Et bien évidemment un dessert, mais c’est surtout les odeurs de cuisson et les saveurs du gigot que je garde en mémoire. Tiens, ça me donne envie d’en préparer un cette année ?

La Chasse aux Oeufs

Le weekend dernier, la pluie s’était invitée alors j’ai eu l’idée d’organiser une chasse au trésor dans la maison pour les filles. L’idée ? je cachais ce qu’elle voulait, le chat qui fait miaou pour l’une et le carnet de dessin pour l’autre, à différents endroits à chaque fois, et elles les cherchaient avec la méthode “tu gèles, tu chauffes, tu brûles“.

 

Entraînement pour la chasse aux oeufs

 

Elles ont tellement ri et adoré que j’ai dû re-cacher les objets une bonne vingtaine de fois. J’en ai profité pour leur expliquer qu’à Pâques, les cloches allaient cacher les œufs en chocolat et qu’il faudrait qu’elles les cherchent pour pouvoir les manger car elles sont #gourmandes, mes filles. Ce qui a bien évidemment généré toutes les questions que je vous ai citées en intro.

Samedi, la veille de Pâques, il y aura aussi le défilé du Carnaval de Pâques dans le village, on va tous se retrouver déguisés et lancer des confettis, ce qui fera encore bien monter la pression pour le dimanche matin !

La semaine prochaine, je vais donc discrètement aller acheter des personnages en chocolat et tout aussi discrètement, nous demanderons aux Cloches de bien vouloir les cacher le dimanche matin, soit dans le jardin si la météo nous le permet, soit dans la maison… en croisant fort les doigts pour que les filles s’amusent autant que la semaine dernière à chercher, par l’odeur alléchée lol, et ne mangent pas tout le chocolat d’un coup – mais ça c’est une autre histoire.

PS

Si vous avez des supers articles, livres, ou sites pour m’aider à “construire” la jolie histoire des cloches de Pâques, je suis preneuse -;)

Ils en parlent aussi sur leur blog :