Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, je criais haut et fort que faire la cuisine, ce n’était pas trop mon truc. Autant j’aime manger, les bons plats, et les restaurants gastronomiques, autant faire moi-même la cuisine, pour être honnête, ça me saoulait. Mais ça c’était avant.

En fait, depuis quelques temps, je m’y mets, et cerise sur le gâteau, j’y prends du plaisir. Cette petite révolution n’est pas tout à fait due au hasard… quoi que.

Retrouver le plaisir de cuisiner

Acte 1 :  des produits locaux, sains et bio

Depuis que j’ai quitté la ville pour la campagne, en passant de Paris à quelque part entre Aix en Provence et le Luberon, j’ai déjà changé quelques habitudes de consommation. OK, je n’aime pas faire les courses, ça n’a pas changé : je fais ça vite sur le drive.

Mais pour les fruits et les légumes, on ne va pas se mentir, ce n’était pas top du tout, et puis les primeurs, c’est mieux que les supermarchés, parfois, mais c’est cher et je ne sais pas toujours d’où viennent exactement les produits.

On a la chance d’habiter dans une région où le climat est idéal pour des bons fruits et légumes. Ici, on peut trouver des producteurs locaux à tous les virages ou presque. Nous, on n’a pas eu à chercher bien loin pour trouver une ferme qui propose des paniers Bio toutes les semaines, elle est juste à deux pas de chez nous.

Mon panier bio chez les producteurs locaux

J’y vois 3 avantages :

  • un rapport qualité prix indiscutable,
  • je prends plaisir à acheter directement à des producteurs locaux, en circuit court. Et donc je participe directement à l’économie locale et à l’agriculture locale.
  • je suis sûre de trouver des produits sains, bio, de saison, qui sont cultivés autour de chez moi au rythme (et parfois avec les aléas) des saisons. Donc, ils ne sont pas passés par les chambres froides d’un camion par exemple, et n’ont pas de produits cracra ou de pesticides dessus (ou dedans)…
  • Et puis on vient aussi de trouver un producteur de viande qui fait de la vente directe

Voilà pour le premier acte.

Acte 2 : La Cuisine Bio au Quotidien, le livre

Avec mes paniers hebdomadaires de fruits et de légumes, je réapprends à cuisiner en fonction de ce que j’ai chaque semaine.  Finie la lassitude des plats qu’on prépare de façon trop machinale en faisant toujours les mêmes courses.

Alors forcément, j’avais aussi envie de trouver de nouvelles idées de menus avec des plats faciles à réaliser, qui plaisent autant aux filles qu’à nous. J’ai un aveu à vous faire, je ne sais pas cuisiner en suivant une recette sur une tablette. Je préfère les livres, les vrais. Et quand le livre La cuisine bio du quotidien de Marie Chioca est paru à la rentrée aux Éditions Terre Vivante, forcément, j’ai eu envie de le découvrir. Et j’ai bien fait, car c’est mon 2ème déclic.

Marie Chioca a de nombreuses cordes à son arc. Maman de 6 enfants, elle tient également le blog saines-gourmandises.fr, que j’ai découvert par la même occasion, et que j’adore. Elle a déjà plusieurs livres à son actif, dont certains que je vais me commander comme par exemple Mes Beaux goûters de fête. Donc, cuisiner bio, sain, pour une famille nombreuse, avec un budget raisonnable, elle connait bien.

la-cuisine-bio-du-quotidien-4

On-a-teste-la-cuisine-de-Marie-Chioca

Pour vous parler de ce livre, je ne me suis pas contentée de le lire. J’ai aussi testé quelques recette de la saison en cours.  Le livre propose 100 recettes pour toute la famille, chacune sans avoir besoin d’exploser son budget courses ni d’aller chercher des ingrédients étranges.

  • Elles sont organisées par saison : des recettes sucrées, des recettes salées.
  • La plupart des recettes sont présentées sur deux pages, une page avec des photos qui mettent l’eau à la bouche (Marie Chioca est également photographe culinaire, ceci explique cela), et la description de la recette.
  • Elles sont faciles à réaliser, et donc inratables, et elles sont vraiment facile à faire dans la vie de tous les jours.

Ultra pratique, on adore aussi les différentes tables des matières en plus des recettes par saisons : vous trouverez une table des matières des recettes sans œuf, une pour les recettes sans lait, et une autre pour les recettes sans gluten. Bien évidemment, il y a aussi une entrée par ingrédients.

la-cuisine-bio-du-quotidien-1

la-cuisine-bio-du-quotidien-3

recette-sucree-la-cuisine-bio-du-quotidien-6

sommaire-la-cuisine-bio-du-quotidien-5

Les recettes du livre La Cuisine Bio du Quotidien

Notre avis

Avec les recettes qu’on a faites à partir ce ce livre, on s’est tous régalés, l’Amoureux, moi et les filles !  On a savouré les frites de légumes, un bon moyen de faire aimer certains légumes comme le potimarron aux enfants autrement qu’en purée. Tant et si bien que c’est devenu un classique pour accompagner les viandes ou les poissons ! On a mangé tout le casspoulet en léchant le plat, et aimé le velouté de potiron. On n’a  pas encore testé de recette sucrée, mais le quatre-quart d’anniversaire à la poire est prévu pour la semaine prochaine, même sans anniversaire.

Et j’ai hâte d’être en hiver pour découvrir d’autres recettes de ce livre.

Et donc, me voici, moi, à passer plus de temps à préparer des plats simples mais goûteux avec des produits de saison, bio, et sans exploser mon budget alimentation. Je dirais même presque que du coup, on le maitrise beaucoup mieux ce budget.

Dans cette “révolution”, j’ai aussi bazardé tous les moules de cuisson en silicone. J’ai lu, mais je ne sais plus où, qu’au moment de la cuisson, des composés nocifs peuvent passer en + ou – grande quantité selon la qualité du silicone dans les aliments et qu’on peut donc en ingérer. Alors je suis revenue aux plats en grès, certes cassables, mais qui font une cuisson bien plus agréable. Et puis, sur la table, c’est plus joli.

Voilà voilà. Alors non, je ne suis pas prête de faire Topchef, mais j’ai retrouvé un nouveau plaisir à passer un peu plus de temps dans ma cuisine, et à entendre mes filles dire “c’est trop bon” et vider leurs assiettes. En plus, elles participent en venant à la Ferme avec moi, et ça leur donne aussi des idées pour des menus 🙂

Et vous, vous trouvez des produits bios et sain en circuit court près de chez vous aussi ?

La cuisine bio du Quotidien

Auteur : Marie Chioca

Editions Terre Vivante, 223 pages, ISBN 978-2-36098-272-1,

Prix : 22 euros

Ce billet t’a plu ? Epingle le sur ton Pinterest pour le retrouver plus facilement

la-cuisine-bio-du-quotidien-pinterest-1