Avoir des Jumeaux c'est vraiment trop cool

Il y a quelques jours, la Maman de Jumelles, que je suis est tombée par hasard sur un billet qui m’avait échappé à sa publication. Oups. En mars 2016, le site Drôles de Mums publiait cet article intitulé “8 raisons pour être maman de jumeaux c’est vraiement trop cool“.

Vous pensez bien que le titre a tout de suite piqué ma curiosité, et je me suis précipitée pour le lire. Ma curiosité a vite été déçue pour tout vous dire, par contre, la moutarde m’a un peu montée au nez. Avec le recul, je me suis dit que c’était du 5ème degré. Au moins.

Avoir des Jumeaux, c’est vraiment Cool ?

Mais quand même, sait-on jamais. Et si ce n’était pas du 5ème degré, ni même du 2ème degré ?

Alors j’ai quand eu envie de rétablir quelques vérités sur ce billet, d’autant que je n’arrive pas à savoir si son auteur est maman de jumeaux ou pas. Une chose est sûre, si elle a des jumeaux, on n’a pas du tout les mêmes specimen de jumeaux / jumelles -;).

En me basant sur mon propre prévu, depuis la grossesse gémellaire jusqu’à maintenant, je vais vous expliquer pourquoi point par point, être parents de jumeaux, ce n’est pas si COOL qu’on veut bien vous le faire croire.

Donc, selon cet article, être Maman de Jumeaux, ce serait vraiment trop cool parce que :

1.Tu te fais deux grossesses en une. Et ça c’est un avantage non négligeable.

Cette phrase me fait juste bondir. Si faire vivre deux grossesses en une est une expérience unique, c’est aussi une grossesse très surveillée. La future Maman a plusieurs épées de Damocles au dessus de la tête, dont la (très grande) prématurité, le syndrome transfusé-transfuseur, la joie de rendre visite à son gynéco tous les mois et de faire une double échographie au moins aussi souvent, l’utérus distendu à 5 mois comme s’il en était à 9 mois de grossesse etc. Parfois, ces grossesses demandent un repos total, bien loin des clichés de la grossesse sportive et active. Bref, médicalement parlant, je n’y ai pas trouvé d’avantages. Mais une expérience unique et inouie, ça oui.

2. Un congé maternité un peu plus long

Alors déjà, on va remettre les choses un peu dans l’ordre, on ne fait pas un bébé uniquement pour le congé maternité. Ensuite, comme je l’ai précisé plus haut, le diamètre du ventre d’une femme enceinte de jumeaux est vite “non mesurable”. Comprendre par là que ce glisser derrière le volant de sa voiture, on oublie. L’auteur de l’article en question n’a peut-être pas eu la joie, de sortir de la maternité avec une nacelle et un bébé dans chaque bras. Ni de planifier des tournées de biberons toutes les 3 heures, comme ça a été mon cas. Le revers du congé de maternité qui commence effectivement 12 semaines avant la DPA (si encore tu n’as pas accouché en avance), et dure 22 semaines après. Globalement, c’est à peu près le temps nécessaire pour retrouver des forces, et avoir des cernes un peu moins noires. Sans compter que la musculation simultanée des deux bras depuis la naissance de ces deux chérubins est parfois un peu douloureuse.

3. Tu as une double prime de naissance tout de suite

Il faut tout de même rappeler ici que la prime de naissance, versée par la CAF, n’est pas pour tout le monde puisqu’elle dépend des revenus de l’année n-2 des futurs parents. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la CAF.

4. Plein de gentilles personnes bien attentionnées vont te proposer de l’aide et souvent ! Plus que si tu avais un seul enfant

Seriously ? là, j’ai failli m’étrangler de rire. Non, si plein de personnes te disent qu’elles vont venir t’aider quand tu leur annonces que tu vas avoir des jumeaux, une fois que les deux bébés sont nés, c’est un peu différent. Lorsqu’ils verront tes cernes, découvriront ta cuisine ensevelie sous des biberons, des petits pots, et ta salle de bains avec un mur entier de paquets de couches (480 par mois au départ), la taille de ta poubelle à couche et le bruit de ta machine à laver qui tourne H24, bizarrement, la plupart n’auront jamais reçu tes SMS d’appels au secours.

Avoir des Jumeaux c'est vraiment trop cool

5. Plus ils vont grandir, plus ils vont jouer ensemble. Ils s’amuseront ensemble avec les mêmes jouets. […] tu fais partie des mamans chanceuses qui n’auront pas (trop) leur enfant derrière elles tout le temps !

Grandiose ! Alors non, je vais casser un mythe. Non ils ne vont pas jouer ensemble, c’est encore mieux que ça. Ils vont se disputer POUR avoir le MEME jouet en MEME TEMPS. Nuance. Et si, tu auras en permanence tes 2 enfants derrière toi, derrière la porte des wc, dans ton lit, dans ta salle de bains. Ils te tiendront tous les deux les mains en même temps, tu vas devenir une vraie fashionista des sacs besaces, sacs à dos et autres pochettes à porté travers. Quant aux jours de pluie, à part te coller un parapluie sur la tête comme seuls les asiatiques savent le faire, tu renonceras à te maquiller et à te coiffer.

6. Tu devrais avoir des enfants avec un caractère très cool. Car tes jumeaux vont dès la naissance apprendre à attendre. A patienter. Et à partager. […]

L’auteure a encore oublié un paramètre important de la grossesse gémellaire et du “couple” jumeaux. La compétition : compétition pour avoir un peu plus de place in utero, compétition pour manger en premier (que ce soit au sein ou au bib), compétition pour que Papa et Maman s’occupe de chacun seul, compétition pour prendre le bain en premier, etc, etc. Et je ne parle pas de la compétition quand on les dépose en crèche, qui on déshabille en premier, qui on rhabille en premier etc. Bref, chère Madame, il vous manque un peu de vécu sur ce point. Alors oui, de fait, ils sont habitués à partager, à patienter. Mais ILS N’AIMENT PAS CA DU TOUT ! Et ils ne s’y font jamais vraiment. Et les parents non plus d’ailleurs.

7. C’est vraiment trop mignon. En tout cas sur la photo.  Et tout le monde dans la rue va les regarder d’un air attendri. Et pour une maman, cela fait toujours plaisir

Les photos oui, c’est mignon, c’est craquant. Mais dans la rue, nos jumeaux, installés dans la même poussette double, ou marchant côte à côte, ne sont pas des bêtes de cirques. Donc, non, on n’aime pas que tout le monde vienne leur souffler sur le visage, les touche, les montre du doigts dans la rue. Et on n’aime pas non plus qu’on les appelle “les jumeaux” ou “les jumelles”. Non. Non et non.

8. C’est le double d’amour, de câlins, de surprises, de tendresse, bref de bonheur !

C’est la seule raison sur laquelle je suis d’accord avec l’article. Car derrière la double dose de fatigue, de matériel de puériculture qui envahit ta maison, ta CB qui frôle la crise cardiaque à chaque achat en double pour tes jumeaux, tu as DOUBLE DOSE D’AMOUR. Même si parfois il y a un peu de bagarre pour arriver en premier dans tes bras et te dire “Maman je t’aime” ♥♥


Curieux/Curieuse d’en savoir plus sur la vraie vie de parents de jumeaux ? c’est par ici 🙂

Parents de Jumeaux