La Provence, ses cyprès, ses fontaines, et surtout ses champs de lavande.
Difficile de les rater si vous arrivez dans le Sud par l’autoroute A7 ou en TGV en juin ou juillet, vous les apercevez à peu près au niveau de Montélimar. Les champs de lavande sont alors d’un beau violet : c’est notre deep purple, avec pour musique d’ambiance les cigales pardi !

Depuis Aix en Provence, le “spot” de champs de lavande le plus proche se trouve sur le plateau de Valensole dans les Alpes de Hautes Provence. En réalité, c’est à moins d’1H de route depuis Aix en Provence, mais on en trouve aussi beaucoup du côté de Apt, de l’autre côté du Luberon.

Valensole, le plateau des Alpes de Haute Provence couleur lavande

Cette semaine, on est parties faire un mini roadtrip couleur lavande avec les filles et des amies. Baskets, sacs à dos et appareils photos, nous voici parties à la découverte des champs de lavande. A la sortie de l’autoroute à Manosque, vous partez sur la droite sur la fameuse D6 en direction de Valensole. Et après une côte et quelques virages, les premiers champs violets s’offrent à vous : vous êtes arrivés sur le célèbre plateau de Valensole.

Mini roadtrip couleur lavande sur le plateau de Valensole, dans les Alpes de Haute Provence, à faire en juin ou juillet

La période de floraison du lavandin s’étale entre mi-juin et mi-juillet. Le lavandin est en fait une variété de lavande issue d’un croisement entre la lavande vraie et la lavande aspic, deux variétés de lavandes bien connues et très utilisées pour leurs huiles essentielles.

Quand on arrive, des champs de lavande s’étalent à perte de vue sous vos yeux émerveillés (entre les hordes de touristes), avec en arrière plan les Alpes de Hautes Provence. Çà et là, quelques champs de tournesols viennent éclairer le violet, et des distilleries. Grace à l’animation Natura 2000, des agriculteurs participent à un programme de plantation de haies et replantent des arbres sur le plateau de Valensole, car les exploitations intensives de lavande et de céréales ont fini par entrainer un appauvrissement des sols.

On a adoré la belle couleur lavande des champs. Même si les récoltes avaient déjà commencé, le contraste avec le jaune des champs de tournesols qui les jouxtent, et en arrière plan, les Alpes. On est sorties des sentiers battus, et là, on a pu pleinement en profiter et en prendre plein les yeux !

Valensole, des lavandes et des tournesols
Valensole, des lavandes et des tournesols
Champs de lavande loin des touristes
Champs de lavande loin des touristes
Un peu de blanc dans un océan de lavande
Un peu de blanc dans un océan de lavande
Des ruches et des champs, quelque part dans les Alpes de Haute Provence
Quelque part dans les Alpes de Haute Provence
Bottes de lavande à la distillerie, Valensole
Bottes de lavande à la distillerie, Valensole

Valensole, couleur lavande jusque dans l’assiette

Valensole est un petit village de – de 4000 habitants qui revit dès le printemps et surtout à la floraison de la lavande. Il est situé à flan de colline avec son église perchée tout en haut, et possède bien évidemment sa fontaine et son lavoir dans le centre du village. Il y a plusieurs restaurants avec des grandes terrasses ombragées, quelques boutiques de souvenirs mais pas trop.

Valensole, village dans les Alpes de Haute Provence
Valensole, village dans les Alpes de Haute Provence
Lavoir de Valensole, Alpes de Haute Provence
Lavoir de Valensole, Alpes de Haute Provence
Oasis de fraicheur, le lavoir de Valensole
Oasis de fraicheur, le lavoir de Valensole
Glace artisanale à la lavande, Boulangerie Patisserie Le Palais d'Or à Valensole
Glace artisanale à la lavande, Boulangerie Patisserie Le Palais d’Or à Valensole
Meringues à la lavande, Le Palais d'Or, Valensole
Meringues à la lavande, Le Palais d’Or, Valensole

Notre conseil, allez à la boulangerie pâtisserie Le Palais d’Or. Sa devanture bleue et jaune ne vous y trompera pas, car à l’intérieur vous pourrez déguster des spécialités artisanales maison : meringues à la lavande, des éclairs à la lavande, et de la glace à la lavande. Le tout aux couleurs de la lavande bien entendu. Et tellement bon, nos papilles ont adoré.

A la sortie de Valensole, et c’est notre coup de cœur, nous avons visité l’expo Lavande MEA Provence et son histoire, la plus intéressante qu’on ai visités. En contrebas, une boutique de pays, un jardin aromatique où on peut flaner, et une restauration type foodtruck qui faisait trop envie – mais on sortait de table, ce sera donc pour la prochaine balade dans le secteur.

Histoire de la Lavande, MEA Provence, Valensole
Histoire de la Lavande, MEA Provence, Valensole
Jardin aromatique et ruches, MEA Provence, Valensole
Jardin aromatique et ruches, MEA Provence, Valensole
Mea Provence, Valensole
Mea Provence, Valensole
Histoire de la lavande, Mea Provence, Valensole
Histoire de la lavande, Mea Provence, Valensole

Après Valensole, on peut pousser la balade vers le bleu du lac de Sainte Croix, ou encore du Lac d’Esparron, pour une pause fraicheur bien méritée avant de rentrer à la maison. Ce roadtrip se fait en une journée, sans partir aux aurores (sauf si vous voulez faire des photos sans touristes ou sans vous aventurer en dehors des grands axes, cf ce que je vous expliquais plus haut).

Routes de la lavande, la rançon du succès

Le hic, c’est qu’il n’y a pas que des champs violets sur le plateau de Valensole. Il y a des voitures, un peu partout, et sur les parkings des distilleries, des cars, et donc beaucoup de touristes partout. Bon vous me direz, jusque là rien de bien gênant, ils sont essentiels à cette région et les producteurs sont contents de leur vendre leurs produits.

Mais dites-vous que tous ces touristes vont dans les champs pour une seule et unique raison : faire des selfies, prendre des photos souvenirs. On a même vu un couple de jeunes mariés chinois, elle en robe de mariée (ce qui a fait halluciner mes filles) et lui en costume 3 pièces, pour un shooting photo pro dans les lavandes. Mais du coup, ça gâche un peu le paysage.

Comme la rue Crémieux à Paris, Valensole est devenu le spot à selfie de tout bon touriste ou instagrameur qui se respecte. Même le créateur du Sud Jacquemus y a organisé son dernier défilé de mode entre les rangées de lavande, c’est dire !

Des champs de lavande et des touristes
La D6 entre Manosque et Valensole, des champs de lavande et beaucoup de touristes

Si vous voulez vraiment voir des paysages à couper le souffle, vous éclater à faire des belles photos plus originales, je pense qu’il faut y aller à la fraiche le matin, à 6 ou 7h, en tout cas avant l’invasion non pas des sauterelles mais des touristes.

Comme nous, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus, sans balancer les coordonnées GPS de toutes vos photos sur vos réseaux sociaux non plus, et en respectant la nature et les champs de lavande (qui sont, ne l’oublions pas, l’outil de travail des producteurs).

Vous en prendrez alors plein les yeux en écoutant les cigales, sans risquer de voir passer une casquette de touriste ou une perche de selfie passer toutes les 10 secondes dans votre champs de vision ou dans le viseur de votre appareil photo 🙂

PS : vous remarquerez que je n’ai même pas fait de selfie dans la lavande. Quand je vous dis que je suis une instagrameuse ou une blogueuse pas comme les autres -;)