La réforme des rythmes scolaires a été votée en 2013 au nom d’un intérêt et d’un bien-être de l’enfant soutenus entre autres par des chronobiologistes. Mais entre la théorie et la pratique, il y a parfois un fossé.

Réforme des rythmes scolaires

Cette semaine, le communiqué de presse de l’UDAF-UNAF qui a réalisé en 2015 un sondage sur cette réforme, m’a donné envie de faire le point.

Enquête UNAF auprès des parents sur la réforme des rythmes scolaires

Entre avril et juillet 2015, l’Union Nationale des Associations Familiales a réalisé une enquête auprès de parents sur la réforme. Cette enquête était diffusée sur le site de l’UNAF et relayée sur les sites des UDAF.

UNAF Etude Réforme des Rythmes Scolaires

Avant de vous donner mon vécu de Maman sur cette réforme, commençons par quelques remarques sur l’étude.

Méthodologie

Sur le plan méthodologique, j’ai 2 interrogations.

Impossible de retrouver le questionnaire et l’intégralité des questions posées aux parents (peut-être dans le rapport complet ?). J’ai torturé Google en vain.  Dommage, car ce n’est pas facile de mettre en lumière l’analyse des résultats quand on n’a pas les questions.

  Au total, 3 894 parents correspondants à 3894 enfants scolarisés en maternelle et primaire ( 3- 10 ans) ont répondu à ce sondage en ligne. Mais on a aucune idée de ce que ce chiffre représente par rapport à la population parentale totale en France. Comment savoir si c’est statistiquement significatif  ?

 Résultats & Conclusions

Vous êtes prévenus dès l’introduction du rapport, l’UNAF était favorable depuis le début à l’esprit de la réforme. Il pourrait donc y avoir un léger biais dans les questions ET l’analyse des réponses.

Les résultats sont présentés avec des graphiques et du texte, visuellement c’est bien. Mais là encore, on ne retrouve jamais le wording exact de la question posée. Et ça m’énerve.

  IL n’y a pas de segmentation des résultats entre le Primaire et la Maternelle. Or, il est fort probable que le vécu ne soit pas le même selon l’âge des enfants.

Les conclusions sont présentés de telle manière que c’est aux parents, aux enseignants, aux entreprises, et donc aux municipalités de s’adapter aux nouveaux rythmes. Et je rajouterai de se démerder.

[Résultats complets sur le site de l’UNAF : http://www.unaf.fr/spip.php?article19364 ]

Mon Avis sur la Réforme des Rythmes Scolaires

Habitant dans un village d’environ 6 000 habitants, avec des jumelles en Maternelle, mon vécu sur la réforme des rythmes scolaires est un peu différent.

Préalablement, la municipalité, les enseignants et les parents d’élèves avaient travaillé ensemble sur le PEDT pour mettre en place un fonctionnement qui soit dans l’intérêt des enfants, mais aussi réaliste pour les enseignants, les parents et la municipalité. Ce qui est plutôt bien je trouve pour une petite commune.

La réforme a été appliquée à partir de la rentrée 2014, quand mes filles sont rentrées en Moyenne Section.

Sur le fond, tout le monde s’est accordé à dire quen maternelle, cette réforme est inadaptée voire contre-productive car :

Trouver des créneaux horaires pour les petits n’est pas évident, notamment avec les contraintes de sieste des Petites Sections et Moyennes Sections.

Les enfants ne se repèrent pas suffisamment dans le temps pour comprendre les alternances entre temps scolaire et temps périscolaire.

Les locaux ne disposent pas de salles supplémentaires pour accueillir les NAP. Or les enseignants et les ATSEM ont besoin d’avoir accès à leurs salles pour préparer la classe du lendemain.

Les choix d’activités pour des petits sont assez limités en raison de l’âge des enfants.

Changer d’interlocuteur, pour des activités diverses dans un autre groupe que la classe demande à l’enfant une attention accrue qui peut engendrer fatigue et stress supplémentaires (surtout en début d’année et pour les + petits).

Selon les contraintes horaires des parents, un enfant peut faire une longue journée avec trop de changements  :

Garderie périscolaire du matin

Temps Scolaire

Pause Méridienne (+/-cantine)

Temps Scolaire

NAP

Garderie Périscolaire

Mes jumelles sont concernées par tout, sauf la garderie du matin. Clairement, ce n’est que cette année, en Grande Section, qu’elles arrivent à bien se repérer.

Sur l’année, tous les enfants feront toutes les NAP proposées par un roulement à chaque vacance scolaire.

Du côté des adultes, cela implique de déterminer qui fait quoi, sous quelle responsabilité est placée l’enfant selon qu’il est en temps scolaire, en NAP ou en garderie. ET qui fait les relais entre les différents temps.

A chaque changement d’activité, il faut quelqu’un pour rassembler les enfants, leurs affaires, les emmener dans le groupe concerné, puis rebelote pour les amener en Garderie Périscolaire en fin de journée.

Du côté des finances, si la municipalité a choisi de rendre les NAP gratuits, elle a en revanche transformé la garderie périscolaire autrefois gratuite en garderie payante. Système de vases communicants.

La répartition géographique des différentes installations sportives par rapport aux écoles fait que certaines activités ne peuvent raisonnablement pas être proposées pour les + grands (temps de trajets trop longs et contraignants surtout pour les maternelles).

Pour assurer les NAP, la municipalité a fait une délégation de service public à un prestataire.

Nous en sommes à la 2ème année de cette réforme des rythmes scolaires. Globalement, le système mis en place fonctionne plutôt bien et tout le monde semble y mettre de la bonne volonté.

Mais, en comparaison avec leur année de PS où la réforme n’était pas encore appliquée, je note chez mes filles plus de fatigue dès le mercredi soir (alors que la fatigue apparaissait nettement le jeudi soir en PS), des retours de l’école plus difficiles car les enfants sont plus fatigués, ou excités selon les activités proposées.

Pour ces raisons, mes filles ne sont pas inscrites à d’autres activités le mercredi après-midi ni le samedi : je leur accorde du temps libre pour souffler à leur rythme.

Au final, pour les maternelles, je trouve que la réforme des rythmes scolaires est une véritable usine à gaz qui a monopolisé et monopolise encore beaucoup de temps, d’énergie et de personnes, pour un bénéfice chez les enfants que je ne mesure pas vraiment.

 

Et chez vous, comment se passent ces nouveaux rythmes scolaires ?