Il y a des mois dans l’année qui te font réaliser à quel point les jours défilent encore plus vite que le calendrier n’ose te le laisser croire. Des mois étapes en quelque sorte, et avec des enfants, j’ai envie de dire que c’est encore plus flagrant. Ces mois où les 24h de chaque journée défile comme s’il n’y en avait que 12 (sommeil compris sinon c’est pas drôle), et où chaque semaine est en fait un marathon.

Avant d’avoir des enfants, le mois de Juin, c’était essentiellement préparer les soldes, essayer les maillots de bains, et commencer à préparer les vacances. Côté boulot, c’était aussi préparer les vacances et se dire qu’il allait falloir purger les dossiers qui trainent sur le bureau (mais s’ils trainaient, c’est qu’ils n’étaient peut-être pas ni urgents ni prioritaires). Avec le recul, c’était vraiment trop facile.

Puis les enfants naissent. Ton mois de Juin se remplit alors des fêtes de fin d’année à la crèche, puis les kermesses de l’école, puis les fêtes des clubs des activités extrascolaires, les spectacles de fin d’année, les fêtes des associations de parents d’élève aussi pourquoi pas, les vide-greniers de ces associations qui reprennent aussi avec les beaux jours.

Parsème de le tout de quelques anniversaires des copains et copines de tes enfants, de quelques invitations à droite et à gauche avec les amis, et des sorties sympa que tu aimerais faire avec ton Amoureux mais que tu ne pourras pas faire car ta baby-sitter est elle aussi surbookée.

Surtout, tu n’oublies pas que c’est aussi LE mois paperasse où tu remplis et tu portes tous les dossiers d’inscription pour l’année prochaine : la cantine, le périscolaire, les TAP (a priori ils existeront encore l’an prochain). Ouf pour l’école, elles sont déjà à l’école élémentaire, donc la réinscription se fait automatiquement. Sans oublier de réserver déjà tes places aux activités extrascolaires de tes enfants car pas question de rater les places du club de poney sous peine d’avoir la soupe à la grimace en double exemplaire pendant toute l’année.

Tu en profites pour vérifier que les inscriptions de tes enfants pour les stages de cet été ont bien été prises en compte, histoire de ne pas te retrouver le bec dans l’eau le jour J. Et surtout avec tes deux enfants sur les bras alors que toi, tu dois aller bosser.

C’est rébarbatif au possible, tu remplis tout en double sauf le prénom (youhou vive les jumelles), tu photocopies encore et encore les pages de vaccination des carnets de santé de tes enfants, tu vérifies qu’il te reste des photos d’identités de tes mêmes enfants pour les fameux dossiers, tu t’assures que tu ne rates aucune date limite de dépôt. Tu vérifies aussi 20 fois que tu as tout bien signé là où il faut. En double.

Au final, ton agenda du mois de juin est tellement rempli par toutes ces fêtes et sorties liées à tes enfants que tu n’as presque plus de place pour y glisser tes quelques rendez-vous perso ou de boulot. Oui, je sais, on pourrait aussi les reporter sur un autre mois ces rendez vous rien que pour nous, mais bon, la fatigue aidant, on a zappé cette année encore.

Et puis, tout à coup, tu réalises qu’au milieu de tout cette paperasse, tu n’as pas du tout, mais alors pas du tout, avancé sur la réservation des vacances pour cet été.

Parce que même au bout de 7 ans de vie de parents, ton cerveau continue à fonctionner en mode last minute pour les vacances, sauf que ce n’est pas la même chose de réserver au dernier moment pour deux adultes que pour deux adultes PLUS deux enfants. Lapsus.

Allez, sur ce, j’y retourne. Et pour reprendre une vieille pub, un petit coup de Mars et ça repart !

PS : En parlant de running, il y a quelques temps j’avais fait une short list sur les bracelets d’activité. Et tu sais quoi ? celui que j’ai enfin choisi, et bien, il est en rupture de stock presque partout -;)