Vous le savez, Instagram est mon réseau social préféré depuis longtemps maintenant. J’ai plus d’atomes crochus avec les images je crois : post insta ou story instagram, l’image est omniprésente. Et puis même si je suis sûrement un peu perdue dans les limbes d’instagram, je m’y sens plutôt bien. Son algorithme ne m’est clairement pas favorable, mais je peux surfer sur un fil pas chronologique du tout, et arriver tant bien que mal à voir de belles choses. Si, si, c’est encore possible, à condition de ne pas se prendre la tête (et/ou de ne pas avoir besoin de ça pour vivre, rayez les mentions inutiles).

Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu‘instagram appartient à Facebook depuis 2012. De fait, il se retrouve dans une vraie logique commerciale et d’évolution pour garder ses abonnés et surtout pour en gagner d’autres face à la concurrence. Instagram est en train de s’imposer comme une source de revenus publicitaire majeure pour le groupe Facebook. C’est d’ailleurs ce qui aurait poussé, entre autres, les deux co-fondateurs d’instagram à claquer la porte en septembre dernier. 

On a vu disparaitre l’affichage chronologique des posts des comptes qu’on suit, on a vu apparaître la pub à plus ou moins haute dose, et on a vu apparaitre les stories, et les nametags.

Dis Insta, raconte-moi une histoire

Réflexions d’une instagrameuse parmi d’autres

Les dernières mises à jour de l’application ont fait apparaître de nouvelles fonctionnalités, comme le nametag, et aussi une nouvelle mise en page.

Depuis la dernière mise à jour de l’appli, quand j’arrive sur insta, le 1/3 supérieur de mon écran est consacré aux stories, alors qu’avant, j’avais juste les cercles des images des comptes en stories. Maintenant, les stories sont présentés dans un rectangle rappelant le format de votre smartphone ou de votre tabelle, et l’ancien “rond” qui permettait d’identifier le compte est encapsulé dans la moitié inférieure de ce rectangle.

Je vous ai perdu là ? ok, je me doute que mes explications ne sont pas très claires, alors voici une photo d’écran de mon smartphone pour vous montrer à quoi ressemble mon écran instagram quand j’arrive sur l’appli.

 

story-instagram-nouveau-format-2018

Que penser de cette nouvelle mise en avant des stories ?

On ne vas pas tourner autour du pot :  je n’aime pas cette mise en avant des stories dans la nouvelle appli Instagram.

Ce que je lui reproche ? c’est que maintenant, quand j’arrive sur insta, le 1er post insta qui s’affiche sur mon fil est rogné : l’image du post n’est pas complète, il faut donc que je scrolle pour voir l’image en entier, et encore plus si je veux lire de quoi il s’agit. Bref, ça me fait perdre du temps.

Oh oui, avec cette nouvelle présentation, on comprend bien que Instagram veut mettre en avant les stories, pour nous pousser à les regarder, et donc, par effet mécanique, à en faire également. Parce que dans les stories, il n’y a pas que les comptes que vous aimez et que vous suivez. ET non. IL y a aussi la pub, la vraie, celle des annonceurs marquée “sponsorisé” qu’on pensait uniquement réservée aux posts. Erreur, elle aussi est arrivé dans les stories.

En admettant qu’avec cette nouvelle présentation et la mise en avant des stories, les annonceurs et Instagram (euh pardon Facebook) convertissent encore mieux leurs investissements publicitaires, la question suivante (et mon angoisse, avouons-le ) est  : Les stories vont elles finir par remplacer le post insta ?

Et puis, quand vous allez faire défiler votre fil insta, vous allez vous retrouver avec à nouveau un rappel des stories de vos abonnés. Je préfère nettement cette façon d’incorporer les stories dans mon fil, et pas de me les imposer directement en haut de mon appli quand je me connecte.

story-instagram-format-fil-insta-2018

 

Le post insta serait mort ? vive les stories ?

Ce que j’aime chez instagram, c’est son feed images, les posts, nos posts. Ce sont ces instantanés (qui n’en sont plus vraiment depuis longtemps, mais on peut faire comme si), ces images qu’on peut retrouver sur les comptes, qu’on plug aussi plus ou moins fièrement sur nos blogs, avec nos commentaires, no hashtags, nos réponses aux commentaires, nos interactions.

Les stories, oui c’est sympa, mais il va falloir qu’instagram choisisse son camp. Pour ma part, si les stories doivent prendre le pas sur les posts, je vais être déçue. Elles ne sont pas forcément faciles à regarder – surtout quand on n’est pas en wifi, et plus il y a de petits traits plus c’est long et plus c’est impossible de faire quoi que ce soit sur un smartphone pour avancer ou reculer, même sans avoir des moufles.

En plus, je n’ai pas forcément envie de tout savoir de toute la vie des comptes que je suis, je trouve le contenu moins photogénique que les feeds.

Les stories, oui c’est fun, oui on peut délirer de façon à garder un feed “images” (par opposition aux feed stories) homogènes (enfin pour les pros, par pour les électrons libres dans mon genre), on peut insérer des textes, se taper des délires de photos ratées, on peut se filmer en direct, raconter ce qu’on veut, ses amours, ses emmerdes, etc. Ça reste plus éphémère, encore que, maintenant, on peut les classer dans les A La Une pour les garder … Va comprendre !

PS : je ne parle pas d’IGTV, la nouvelle plateforme sociale lancée par Instagram et qui permet de charger des vidéos verticales + longues que sur insta (où elles sont limitées à 1 minute), car là, je n’y suis carrément pas. (bon si vous avez lu TGV, c’est normal, ça me le fait à chaque fois, mais IGTV n’a rien à voir du tout avec le TGV, ça, c’est dit.) Pour en savoir plus sur IGTV, je vous invite à aller lire ceci sur le Blog du Modérateur : Instagram lance IGTV, une plateforme de vidéos verticales et long format

Je ne vais pas jouer les bornées, moi aussi, j’essaye aussi de faire un peu plus de stories. Je ne suis pas une instagrameuse du type influenceuse de masse, mais j’ai quand même bien compris que l’algorithme d’instagram n’est pas du tout favorables aux instagrameuses anonymes. Et qu’il faut aussi savoir s’adapter. Ce que je fais, mais à ma manière.

Dans mes stories, je raconte des choses que je n’ai pas envie de mettre sur mon feed, des réflexions, des humeurs, des images aussi que souvent, je reposte sur mon feed ensuite avec plus de détails. L’ennui, parce que oui, je peux m’ennuyer sur des stories, c’est qu’on se retrouve vite à y publier des choses sans intérêts : je marche, je prends ma voiture, il pleut, il fait beau. Je vous rassure, j’ai publié ça aussi dans mes stories, mais à la réflexion, je me dis que ça n’a aucun intérêt, ni photographique, ni même intellectuel (voilà que je me la joue instagrameuse intellectuelle, on aura tout vu et tout entendu !!!)

Si encore, dans les stories, on pouvait mettre le fameux Swipe Up sans avoir un nombre d’abonnés à 5 chiffres (et oui, il faut 10K ou un compte vérifié pour avoir accès à cette fonctionnalité … à part ça on est tous égaux sur les réseaux sociaux). Mais non, même pas.

 

Story Instagram, nouvelle presentation après la dernière mise à jour de l'appli, et réflexions d'une instagrameuse parmi d'autres

Alors, à quoi ça sert ? à concurrencer Snapchat qui est en perte de vitesse et surtout ne cible pas la même catégorie d’utilisateurs ? à faire comme Big Boss Facebook, qui avait mis en place les stories également (et dont je ne me suis jamais servie) ? à générer une belle manne de revenus publicitaires pour le groupe Facebook ?

En réalité, peu importe la logique business qui se cache derrière, ce n’est pas mon problème. Moi, mon critère, c’est de savoir si l’appli me plait toujours, si je préfère les posts aux stories, si j’ai envie de faire cohabiter les deux, et comment. En clair, j’ai envie de continuer à prendre du plaisir à venir consulter mon feed (hors pub) et à poster moi-même, et regarder des stories de temps en temps, quand je viens sur Instagram.

Et vous, qu’est ce que vous en pensez ?