La végétale attitude, on en entend de plus en plus parler, et elle finit parfois par nous gagner. Elle est presque partout, dans les médias, les blogs, les réseaux sociaux, dans les rayons des magasins et même de supermarchés. Elle va de la green attitude bon enfant au mode de vie 100 % vegan, et même Zone Interdite y a consacré une émission le weekend dernier. Sincèrement, sous ces termes, on ne sait parfois plus trop de quoi on parle et à qui on s’adresse. Loin des extrémismes et des actions parfois violentes qui sont relayées par les médias, on peut tous et toutes, à un moment ou à un autre, s’interroger sur notre planète et notre façon de consommer, pas tant pour notre santé que pour notre avenir à tous. Les filles ont d’ailleurs adoré ce guide du Petit Ecolo qui deviendra grand !

Par curiosité ou par conviction, on peut s’intéresser à cette “philosophie” de la végétale attitude –je préfère parler de philosophie plutôt que de mouvement, car ce dernier terme aurait une connotation un peu trop politique à mon goût (et je déteste la politique). On peut y réfléchir, et pourquoi, à l’adopter à son rythme et selon ses goûts, par petites touches ou en faisant carrément la révolution chez soi.

Magazine-Vegetale-Attitude-Vegan-Slowliving

Moi ? je ne  suis pas vegan, je ne milite pas pour ou même contre quelque chose. Je suis ce qu’on appelle flexitarienne, le genre de terme (moche de surcroit) qui a dû être créé pour celles et ceux qui ne rentrent pas à 100 % dans la case végan ni dans la case carnivore. Il nous fallait bien une case, la voilà, une de plus.

En pratique, nous avons choisi d’éviter la viande ou les protéines le soir, ou en tout cas de limiter, pour la raison suivante : ne pas fatiguer les reins avec trop de protéines. Je vous avoue que c’est le pédiatre qui nous avait expliqué cela au moment de la diversification alimentaire de mes filles.  Alors oui, c’est vrai, on mange beaucoup de fruits et de légumes, mais c’est avant tout parce qu’on aime ça et qu’on a la chance d’aller les chercher directement chez le producteur local, bio, vive le circuit court.  Les cosmétiques industriels ont laissé la place aux cosmétiques naturels et bio, made in France, je vous en ai souvent parlé sur le blog : je privilégie les produits sains, sans ingrédients cracra, cruelty free.

Petit à petit, on donne une autre sens à notre façon de consommer. A notre rythme et à notre façon.

Se mettre au vert avec Végétale Attitude

Je suis de celle qui pense qu’on peut adopter, et parfois sans s’en rendre compte, la végétale attitude. Ce n’est pas parce que je ne suis pas vegan que je ne me pose pas des questions sur notre mode de consommation. Ce n’est pas parce que je ne suis pas vegan que je ne cuisine pas de menus sans viandes, justement pour le soir. Ce n’est pas parce que je ne suis pas végan que je ne suis pas curieuse. Et c’est par curiosité que j’ai acheté le premier numéro, un Hors Série, du Magazine “Végétale Attitude”, une publication indépendante, en commandant mes cosmétiques sur mon e-shop préféré Doux Good.

vegetale-attitude-hors-serie-twinsandus-2

sommaire-vegetale-attitude-magazine-horsserie

 

Avec un peu d’appréhension je l’avoue, je l’ai feuilleté et j’ai été agréablement surprise par ce numéro qui parle de cuisine végétale, de bien-être, de plantes, de beauté végétale, et au final de slow living. Surprise parce que le magazine et les articles sont présentés de façon positive, bienveillante, et je les ai tous lu. Le lecteur ou la lectrice ne sent pas ni jugée ni culpabilisée, pour la simple raison que les articles ne nous font pas la morale.

C’est un Hors Série dans lequel on y trouve des sujets comme la cuisine végétale, le bien-être, les plantes, la beauté, les escapades. J’y ai trouvé des recettes de cuisine, des recettes de produits de beauté hyper simples. C’est un magazine reposant, bienveillant, et ça fait du bien. Je crois que c’est aussi pour ça que j’ai été séduite. Il y a certaines recettes que je tenterai, d’autres pas, par goûts (genre je déteste le tofu), car ce premier Hors Série comporte énormément de recettes.

recette-vegetale-attitude-magazine-3

recette-vegetale-attitude-magazine-4

beaute-vegetale-attitude-magazine-2

beaute-vegetale-attitude-magazine-3

 

Végétale Attitude, c’est pour moi une jolie invitation à se mettre doucement au vert. J’ai vraiment aimé ce Hors Série imprimé sur du papier recyclé : il est positif, bienveillant, bien écrit et les images sont belles. Je n’avais pas participé à sa campagne de financement participatif pour ce hors série, mais du coup, j’ai choisi de participer au financement participatif pour les 4 numéros à paraître en 2019 de ce magazine 100% vegan, 100% bio et 100 % éthique.  Parce que je suis pour la diversité, jusque dans les magazines, jusque dans les différentes façons de voir les choses et de se poser des questions. Et puis, parce que j’ai toujours un petit faible pour celles et ceux qui prennent des risques et se lancent dans des beaux projets.

La campagne de financement participatif pour les numéros 2019 est ouverte pour quelques jours encore, et je vous invite au moins à aller découvrir leur projet et leur site Végétale Attitude, et si ça vous tente, de les aider à boucler leur financement : https://fr.ulule.com/abo-vegetale/.

Le financement est ambitieux, mais si on peut les aider à y arriver, ça me plairait bien de démontrer qu’il n’est pas nécessaire d’être 100% végan pour s’intéresser au végétal, et même à l’adopter par petites touches.  Et qu’ainsi, la transversalité existe, et que c’est aussi comme ça qu’avance et qu’on fait avancer les choses. De mon côté, j’ai hâte de voir sortir les 4 numéros de 2019 et je suis curieuse de les lire.

 

vegetale-attitude-ulule